Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la culture générale
  • Le blog de la culture générale
  • : Le blog de Maria El Aïssi est un blog avec des articles traitant de l'actualité, du cinéma, des people, de la société, des choses de la vie quoi....
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

16 février 2014 7 16 /02 /février /2014 23:36

sku054172.3.jpg

 

Plumes rouges et fusia disponibles

Modèles 2 et 5

poa053170.00-copie-2.jpg

poa053167.00.jpg

Repost 0
Published by Maria El Aïssi - dans Mode
commenter cet article
11 février 2014 2 11 /02 /février /2014 22:50

link

 

Bandeaux à 4 euros......

 

4-euros.jpg

Repost 0
Published by Maria El Aïssi - dans Mode
commenter cet article
24 août 2013 6 24 /08 /août /2013 17:04

Le Hudson Hotel est un hôtel design 4 étoiles situé à New York à l’angle de 356 West et de la 58ème Street, à Manhattan.

 


Un style néo-moderne, cosy


Le  « design audacieux » de Philippe Starck donne une ambiance futuriste à l’hôtel notamment dans l’entrée. Dès le départ, on se retrouve dans un autre monde. Une sorte de sas coupe les clients du monde extérieur. Un escalator aux couleurs vives fluo mène au hall de l’hôtel : une immense salle de 12 mètres de haut avec du lierre grimpant aux murs. Une impression d’ailleurs.


Dans les chambres « simples » un peu petites pour le standard américain, le décor est en bois : lambris aux murs en bois de makoré et planchers importés d’Afrique.  L’ambiance est zen, le charme anglais. Tout y est simple, des lampes de chevet au linge de lit en coton d’Egypte. 


Une simple évocation au voyage pour cet hôtel aux 24 étages. 


Les chambres « doubles » (deux lits de deux places) sont évidemment plus spacieuses. On a tout de même l’impression d’être dans un yacht.


L’hôtel dispose de nombreuses suites  et d’un appartement aménagé avec soin avec une terrasse donnant sur Manhattan et le fleuve Hudson.


Derrière l’hôtel, il y a un parc privé, le Tequila Park où la restauration et les boissons sont mexicains (tequila, mezcal, tacos… ).


 L’Hudson Hotel dispose d’une bibliothèque avec table de billard : un endroit propice à la détente dans une ambiance de club anglais.


Au 15ème étage, une terrasse, la Sky Terrace, surplombe la ville et offre une vue panoramique.

L’Hudson Common est une salle de dégustation de bières artisanales et autres boissons tout en meubles en bois où il est possible de manger des sandwichs et des hamburgers.


Bien sur, l’hôtel dispose en plus :

-          - d’une salle de sport ultra moderne ouverte 24/24h avec des coachs personnels ;

-          - d’un spa et de vélos à disposition gratuite ;

-      - de salles de réunion et autres évènements et de célébrations de mariage  en intérieur ou en plein air.

 


Un hôtel de luxe low cost


L’hôtel est d’un bon rapport qualité/prix malgré que certains avis mettent en évidence la petite superficie des chambres. Le service est propre.


La réservation est possible sur le site internet de l’hôtel qui donne d’ailleurs toutes les informations possibles sur le lieu à la manière d’y accéder. Une carte d’abonnement donnant droit à des réductions est proposée.


Exemple pour une réservation : une chambre simple du 01/06 au 06/06 juin : 169 dollars pour une personne  seule. Les enfants de moins de 17 ans ne paient pas s’ils dorment dans la chambre des parents.

Repost 0
Published by Maria El Aïssi - dans Société
commenter cet article
24 août 2013 6 24 /08 /août /2013 12:51

 

Le corps humain contient des levures, parasites et autres bactéries qui jouent un rôle important pour le bien –être. Le candida albicans, est un champignon microscopique vivant dans l’intestin, la bouche et le vagin.


Il nettoie les déchets organiques présents. Mais lorsque le milieu dans lequel il vit se modifie, le candida albicans devient un parasite.

 

 

Causes de la candidose


C’est la destruction des bactéries présentes naturellement dans la flore microbienne qui est la cause de la candidose, une maladie chronique très fréquente (1/3 de la population française).

 

Les causes sont :

 

-          - la prise de certains médicaments à répétition  comme des antibiotiques (corticoïdes…), les antiulcéreux, la chimiothérapie ou les antiovulants comme la pilule contraceptive.

-          - une alimentation trop riche en sucres

-          - le manque d’exercices

-          - une hygiène féminine excessive

-         -  ou aussi bien le stress, le manque de sommeil ou de soleil…..

 

 

Les symptômes


Il n’y a pas de test établissant le diagnostic de candidose chronique ; seuls certains symptômes peuvent amener à penser à cette maladie.

 

Les symptômes sont variés :

 

-          - des troubles digestifs chroniques : ballonnement, diarrhées ou constipation, maux d’estomac…

-          - une fatigue chronique qui peut entrainer des troubles du sommeil et de l’anxiété

-          - des troubles nerveux  influant sur la mémoire, la concentration jusqu’à un état dépressif

-          - des allergies progressives aux aliments, cosmétiques ou odeurs (cigarette…) qui peuvent entrainer de l’eczéma,  des érythèmes jusqu’à l’asthme

-          - des problèmes de poids (perte ou prise)

-          - des problèmes urinaires ou des troubles sexuels

-          - des troubles cardiaques : arythmies, phlébites….

-          - des troubles musculaires et articulaires : rhumatisme, faiblesse…

 


Traitement


Le traitement consiste à équilibrer la flore intestinale et cela peut durer des mois.

 

Une alimentation saine


Il faut éviter :

 

-         -  les sucres qui favorisent la croissance des champignons.

-         -  les aliments riches en levure comme le pain, l’alcool, les fruits secs…

-         -  les produits laitiers, riches en lactose qui n’est autre que le sucre du lait.

 

Et privilégier :

 

-         -  les aliments-nutriments comme l’ail

-         -  les vitamines (C et E) et les minéraux, calcium magnésium, zinc….

-         -  les probiotiques qui équilibrent la flore intestinale.

 

Changement du mode de vie


Tout le mode de vie doit être modifié.  Il faut renforcer le système immunitaire  en exerçant une activité extérieure et dormir au moins 9h. Des précautions d’hygiène intime sont nécessaires : lavement du colon, des parties intimes une fois par jour et sans savon.

 

Repost 0
Published by Maria El Aïssi - dans Médecine
commenter cet article
24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 13:28

 

C’est à la fin de l’hiver, lorsqu’il est enfin permis d’ouvrir grand les fenêtres que l’idée d’un grand ménage émerge dans les esprits. Petit guide sur ce que vous devez savoir sur l’entretien en profondeur de la maison à l’approche de l’été.

 

Nettoyage du linge de maison

 

Il est temps de retirer les grosses couettes blanches et de les laver. Pour cela, il existe une astuce qui consiste à ajouter des balles de tennis dans le tambour de la machine.

Astuce : En ajoutant du bicarbonate de soude, le linge sera plus éclatant.

 

Faire la poussière

 

D’abord ouvrir grand les fenêtres pour aérer la maison. Ensuite le mieux est de passer l’aspirateur dans tous les recoins. A savoir :

- sur les sols mais aussi sur les sommiers de la maison qu’il faudra retourner pour l’occasion.

- sur les rideaux et stores. Pour ces derniers, une fois la poussière ôtée, il suffira de passer de l’eau savonneuse dessus.

Astuce : Pour éviter d’avoir à repasser le linge, il faut étendre celui-ci encore mouillé..

- Sur les lampes ; il faut enlever la poussière des ampoules (quand elle s’accumule elle augment la consommation d’énergie) et les nettoyer avec un chiffon imbibé d’alcool. Il en sera de même pour les lustres et les interrupteurs. Prenez grand soin à tout débrancher avant bien sur.

Astuce : En versant de l’huile essentielle sur les ampoules, elles dégageront une odeur parfumée. Passez du lait de toilette sur les interrupteurs, ils seront plus brillants.

 

Faire les vitres

 

Lessivez les volets à l’eau savonneuse. Ensuite, nettoyez les encadrements, puis les vitres de l’extérieur vers l’intérieur.

Astuce : le papier journal imbibé de vinaigre et d’eau  nettoie efficacement les vitres.

 

Lessiver les murs

 

Pour les murs peints, il suffit d’effectuer un lessivage à l’eau simple. Seuls les papiers peints lessivables peuvent supporter un nettoyage à l’éponge. Assurez-vous de dépoussiérez le mur avant sous peine de voir de grosses trainées d’eau sale dégouliner le long du mur.

 

Nettoyer les sols

 

Un sol carrelé ou un parquet se nettoient à l’eau avec du savon noir ou un quelconque détergeant. L’huile de lin est idéale pour les sols vitrifiés. . Rincer et laisser sécher.

Les tapis se nettoient au shampoing en poudre après avoir été dépoussiérés.

Astuce : pour détacher un tapis, utiliser de l’ammoniac diluée dans de l’eau et frottez, repassez un coup de chiffon humide et propre et laisser sécher. Attention, cette solution répand une forte odeur donc aérez la pièce.

 

Nettoyer les meubles

Pour les meubles en bois, il faut utiliser de l’huile de lin. Pour les meubles plus design, il suffit de passer dessus un chiffon humide.

 

Nettoyer l’électroménager

 

Dégivrez le congélateur et nettoyez l’intérieur à l’eau de javel et à l’alcool à bruler pour les surfaces extérieures. Penser à nettoyer derrière le frigo.

Pour le four, le mieux est d’utiliser une éponge et du bicarbonate de soude et de laisser agir quelques instants.

Pour le micro-onde, placer à l’intérieur un bol d’eau additionné de jus de citron, faites chauffer et nettoyer les résidus de vapeur.

Astuce : La pierre blanche est un produit incroyable dans la cuisine car ile nettoie presque tout.

 

Nettoyer la salle de bain

 

Il n’y a rien de mieux que le vinaigre pour nettoyer à  fond une salle de bain. Versez de l’eau de javel dans les siphons pour désagréger les résidus et enlever les mauvaises odeurs. Au mieux, dévisser les conduits et enlever tout ce qui peut encombrer : cheveux par exemple…..

Pour enlever les moisissures des joints : nettoyer avec un chiffon imbibé d’ammoniaque.

Astuce : pour les traces tenaces dans la salle de bain et les WC, verser du gros sel sur les taches et verser dessus du vinaigre et laisser agir.

Repost 0
Published by Maria El Aïssi - dans Société
commenter cet article
10 mai 2013 5 10 /05 /mai /2013 01:09

 invit-mail-alimentation-et-sante-13.jpg

Avoir une bonne santé n’est chose aisée. Voici quelques conseils pour profiter de la vie le plus  longtemps possible.

 

1-      Avoir une alimentation saine


C’est le conseil de base. L’astuce est simple. il faut :


-                     Manger équilibré.

La consommation de cinq fruits et légumes est la clé d’une alimentation saine. Ce programme élaboré par le gouvernement afin de lutter contre l’obésité (et ses abus) et les maladies cardio-vasculaires et améliorer la santé de la population commence à faire ses preuves.

 

-                     Privilégier les alicaments.

Il s’agit de produits naturels ou artificiels qui procurent un « plus » à l’organisme.

 *Les alicaments industriels : des oméga 3, du bifidus pour faciliter le transit.

 *Les alicaments naturels comme le thé vert, un antioxydant bon pour la peau, le chocolat aux fortes valeurs nutritionnelles ou le curcuma  aux propriétés anti-inflammatoires…..

 

2-      Eviter les excès

 

L’abus d’alcool, de tabac et de drogues sont néfastes pour le corps mais également l’esprit. . Ils altèrent les capacités neurologiques (réflexion et coordination) et peuvent avoir des effets dévastateurs sur les organes humains (foie, cœur, rein et même la peau)..  

 

Il faut aussi consommer avec modération le gras (beurre, huile), le sel et le sucre.

 

3-      Faire des cures de vitamines.

 

La plupart des vitamines sont présentes naturellement dans l’alimentation.  Une carence en vitamine peut entrainer de graves problèmes de santé. Par exemple, une carence en vitamine  A peut entraîner des troubles visuels ; une carence en vitamine  B12 une anémie…

 

4-      Faire de l’exercice

 

La pratique d’un exercice physique régulier ne peut être qu’un atout pour une santé de fer. La pratique d’un sport ou la marche réduisent les risques de maladies : l’organisme est entretenu, les aliments consommés en excès sont éliminés (lutte contre le diabète, l’ostéoporose…). En réalité, c’’est la sédentarité qui est le risque numéro un d’une santé fragile.

 

5-      Combattre le stress


La combinaison des quatre premiers points est la solution idéale pour combattre le stress (éliminer les causes physiques et physiologiques) qui peut être le point de départ d’une mauvaise santé.

Repost 0
Published by Maria El Aïssi - dans Culture générale
commenter cet article
9 mai 2013 4 09 /05 /mai /2013 19:49

RECHERCHE ÉDITEUR.

Extraits des recherches de du nouveau livre. « Les oubliées de la dictature. » Par Elodie William S. CHARLES
Une biographie sur l’histoire méconnue du Portugal.
***********************

Voici indéniablement, l’un des mensonges le mieux caché de l’histoire du Portugal : le crime parfait, sans trace, sans témoin. Il ne s’est jamais rien passé, personne n’a existé. Effacés des mémoires, ils ont disparu tel des fantômes, des oubliés : les oubliés de la dictature.

Dans les années 1920 et 1930, le Portugal était un pays où la culture avait une place importante. A cette époque, les frontières étaient ouvertes et les artistes portugais partaient vers de nombreuses destinations, telles que la Russie, Londres, l’Allemagne, Paris, afin de s’enrichir culturellement avec d’autres influences et sources d’inspirations.


Les habitants portugais, pour la plupart illettrés, prêtaient une oreille attentive à ces hommes cultivés, et écoutaient leurs conseils et leurs recommandations avec intérêt. Les artistes portugais étaient en quelque sorte devenus la voie du peuple. Ils s’étaient tournés vers celui-ci au moment où le Portugal passait d’un gouvernement royaliste à un gouvernement politique.

En juin 1932, Antonio de Oliveira de SALAZAR, obtint les pleins pouvoirs et instaura « o estado novo » (« Le nouvel état ») fondé sur un parti unique, une police omniprésente, et une censure. Les intellectuels de l’époque voyaient d’un très mauvais œil ce nouveau président. Le gouvernement commença alors un bras de force avec les hommes de culture du pays.

Le dictateur commença par instaurer une censure impitoyable.

Tous les articles, les livres, etc. devaient avoir l’autorisation de Belém (nom du palais où réside le président). Les bibliothèques furent vidées et plusieurs centaines de millier d’ouvrages ne convenant pas au gouvernement furent brûlés.


Celui-ci fit disparaître des étagères tous les livres d’auteur étranger et portugais, et interdit l’édition ou la réédition de tous les écrivains qui critiquaient son parti.


Les artistes portugais soutenus par plusieurs professeurs d’université, ainsi que leurs élèves, répondirent en manifestant pacifiquement dans les grandes villes comme Porto, Guimarães, Lisbonne, Sagres, Viseu, Evora etc.
Ces manifestations ne duraient jamais longtemps. En effet, elles étaient très vite interrompues par la police et parfois, suite à des dénonciations anonymes, avant même d’avoir débuté.


Dans ces circonstances, nombreux étaient les manifestants arrêtés, envoyés en prison et torturés, ou dans la plupart des cas exécutés de façon cruelle et barbare.

Malgré les évènements, la popularité des hommes de culture du Portugal était toujours très importante. La police décida alors d’intensifier la répression. Les hommes de Salazar obtenaient la collaboration des habitants à travers la menace et la pression. Ils disposaient d’un grand nombre d’espions à travers le pays, qui se chargeait de dénoncer les « ennemis du peuple » et les personnes qui se joignaient à leur cause.


Une vague de disparition s’en suivi, plusieurs artistes, ainsi que les résistants qui leur avaient porté secours, disparaissaient mystérieusement.


Parallèlement, le gouvernement en place fit détruire la majorité des théâtres. Beaucoup de bibliothèques fermèrent ou furent réduites en cendre. Des journaux indépendants et des maisons d’édition fermèrent leurs portes.
Salazar ordonna la fermeture des centres culturels, renvoya les directeurs de ces structures, démantela les conservatoires de musique, le ballet national, les troupes de théâtre, et interdit les opéras et le chant lyrique.
Il fit arrêter plusieurs metteurs en scène et directeurs de théâtre et annula toutes les manifestations culturelles.
Plusieurs personnalités étrangères ou immigrées en relation avec le monde de la culture furent expulsées.
Seules les maisons de fado étaient tolérées. Les pôles littéraire et musical de plusieurs universités furent également fermés.


La trace de ces édifices, sociétés et personnes disparut de tous les plans et registres du pays. On ne retrouva aucune preuve de l’existence des disparus : actes de naissance, acte de mariage, filiation, documents d’identité, titres de propriété etc. Chaque personne arrêtée disparaissait de tout papier officiel.
Les écrivains et journalistes qui écrivaient des articles contre le parti, étaient traqués par la PIVDE (Police Internationale de vigilance et de défense de l’Etat) et contraints de se cacher.

En septembre 1933, les artistes multiplièrent les manifestations mais celles-ci se terminaient souvent en bain de sang.
Ils occupèrent tous les lieux culturels menacés de destruction par le régime.
Ils écrivirent également des articles contre le gouvernement et la censure. Ceux-ci furent transmis à la population sous forme de prospectus distribué sous le manteau.


Pendant presque neuf mois hommes de culture, journalistes, résistants, professeurs d’université et élèves furent traqués et assassinés.
Les actions de l’opposition demeuraient pacifiques. Le Portugal continua à accorder sa confiance aux artistes du pays qui se battaient pour eux.
Certains discours furent communément adoptés : « Un homme sans culture n’est qu’une ombre, Belém voulait faire du Portugal des incultes afin d’obtenir la soumission du peuple mais le Portugal vaut mieux que ça. » La révolte contre le gouvernement grondait jusqu’aux campagnes reculées.
Le gouvernement décida alors de fermer les frontières. Plus personne ne pouvait ni sortir ni entrer sans son autorisation. (Les passeports étaient accordés qu’après enquête des services secrets.)


Ce fut la goutte d’eau qui fit déborder le vase. Les artistes tentèrent alors comme ultime recours un coup d’état. Ils firent circuler discrètement des prospectus donnant rendez-vous à tous les portugais à 3 heures du matin dans le quartier de Belém à Lisbonne. Ils avaient pour mots d’ordre « Mille homme ne peuvent pas tuer tout un peuple. » Leur plan consistait à bloquer tous les accès à Belém grâce à la foule humaine. Le gouvernement avait fermé les frontières, ils répondraient par la fermeture de ce quartier symbolique, le blocage de l’accès au port et au pont Salazar. Néanmoins, le plan ne se déroula pas comme prévu.


Le 14 août 1933 vers 23h, les opposants furent dénoncés, alors qu’ils organisaient les derniers préparatifs de cette mission, dans un hangar de la sardinerie de Lisbonne. Ils furent pratiquement tous arrêtés. Seul une dizaine des organisateurs aurait réussi à s’échapper. La manifestation n’eut pas lieu.


Le lendemain, lorsque les habitants portugais venant de tous le pays et ayant fait pour la plupart un long voyage à pied, arrivèrent à l’endroit indiqué, ils ne trouvèrent aucun artiste mais furent accueillis par la police. Celle-ci tua des manifestants au hasard et laissa certains s’enfuir. Elle en arrêta également et beaucoup d’entre eux furent torturés puis relâchés pour qu’ils puissent raconter leur sort. Bien qu’on n’ait jamais eu les chiffres exactes des personnes assassinées ce jour là, on estime 100 voire 200 morts.


L’objectif de la dictature avait été atteint. Elle fit perdre la confiance que portaient les portugais envers leurs artistes et obtint leur obéissance par la peur. Beaucoup des artistes qui avaient réussi à prendre la fuite quittèrent le pays avec l’aide de leurs pairs et de quelques habitants. Certains artistes devenus fugitifs, décidèrent malgré tout de rester au Portugal et de continuer le combat.

Le 25 avril 1974 la dictature tomba. Pourtant, personne ne parla de ces incidents, aucun des artistes exilés n’éleva la voix pour dénoncer les crimes commis. Pourquoi ?
En 40 ans de dictature et de peur, Belém est parvenu à ses fins, un peuple inculte. Le Portugal, qui à une époque donnait l’exemple au reste de l’Europe, a maintenant plus d’un demi siècle de retard en ce qui concerne la culture……………

Élodie William S CHARLES

Repost 0
Published by Maria El Aïssi - dans Littérature
commenter cet article
1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 15:17

index-copie-3.jpg

 

 

La séparation


Pour mettre fin au mariage, le couple peut décider de se séparer. Cependant, il existe deux types de séparations :


-         *  La séparation de fait

-         *  La séparation de droit

 

La séparation de fait 


Des époux peuvent décider de se séparer sans engager de procédure. On parle alors de séparation de fait.  Elle consiste en la rupture de la communauté de vie. Un des époux quitte le domicile conjugal.


Cette situation  dangereuse n’entraine aucun effet juridique : les époux restent mariés et doivent respecter toutes les obligations qui en découlent.


En effet le fait de quitter le domicile conjugal peut constituer une faute dans le cadre d’une procédure de divorce. Egalement, il est déconseillé de partir avec des enfants s’il y en a. Cette situation peut entrainer des conséquences graves.


Cependant une raison légitime à ce départ ne peut être reprochée (violences conjugales…).

 

La séparation de corps


C’est la situation qui convient aux époux qui cessent toute vie commune mais qui ne souhaitent pas divorcer parce qu’ils espèrent reprendre la vie commune ou parce que leur religion interdit le divorce.


La séparation de corps est similaire au divorce dans ses conditions et ses effets.

 

Il convient de déposer une requête auprès du Tribunal de Grande Instance. Une procédure de divorce est possible par la suite.

 

La procédure de divorce


Une loi du 26 mai 2004 a simplifié les procédures de divorce. Désormais, deux solutions sont possibles :


-          * Le divorce par consentement mutuel

-          * Le divorce contentieux

 

Le divorce par consentement mutuel


Les époux choisissent un seul et même avocat et se mettent d’accord sur les conséquences de la séparation. Ce qui fait que cette procédure est la plus rapide et la moins coûteuse.


 Deux étapes :


1-              Les conjoints doivent déposer une requête de divorce (acte officiel déposé par l’avocat déclarant la volonté des époux de divorcer) devant le juge aux affaires familiales du Tribunal de Grande Instance.

A cette requête, ils ajoutent un projet de convention réglant tous les effets du divorce.

 

2-             Une audience devant le juge va vérifier les éléments et l’intention réelle de divorcer.

Lorsque les intérêts de chacun sont respectés, le juge prononce le divorce. Fin de la procédure. Les délais varient selon l’encombrement du TGI (7 mois en moyenne).

 

Le divorce contentieux


Il existe trois types de divorce. Mais la procédure est identique.


Les étapes principales sont :


1-              Le dépôt de requête un des époux introduit une requête (l’avocat dépose un acte officiel ; la procédure est identique à celle du consentement mutuel).

 

2-             L’audience de tentative de conciliation. Les époux sont amenés à s’entendre sur les principes du divorce et ce devant le Juge aux affaires familiales. Ce dernier peut être amené à prendre des mesures provisoires.

 

3-             L’assignation en divorce : un des époux en prend l’initiative ; un huissier de justice délivre alors l’acte officiel informant l’autre partie qu’un procès est ouvert contre elle.

 

4-             L’audience devant le juge aux affaires familiales : le juge examine les différentes preuves apportées par les époux.

 

Il peut rejeter la demande si les conditions ne sont pas remplies.


Mais si les conditions nécessaires pour prononcer le divorce sont réunies, il prononce le divorce et en règles les conséquences (prestation compensatoire, résidences des enfants,  attribution du logement…)

 

Le jugement prononçant le divorce est l’aboutissement de la procédure de divorce.


 L’époux ayant obtenu gain de cause doit notifier son ex conjoint du jugement (copie du jugement de divorce),  par un acte de l’huissier de justice qui doit le remettre en mains propres.

 

Les conséquences du divorce


A partir du jugement du divorce, les devoirs entre les époux cessent.

 

Conséquences légales


Lorsque le mariage cesse, les obligations entre époux disparaissent : obligation de fidélité, assistance, secours, communauté de vie….


La loi de 2004 a supprimé le délai de 300 jours que devait respecter l’ex-épouse avant de se remarier et ce pour éviter un conflit de paternité.


Il faut savoir que si l’un des époux est  de nationalité étrangère et qu’il réside en France avec un titre de séjour portant la mention "Vie privée et familiale", le divorce peut compromettre son renouvellement.

 

Conséquences financières


Les effets entre époux 


Selon l’article 212 du Code Civil, les époux se doivent secours et assistance.


Par conséquence, un conjoint dans le besoin (difficultés financières entrainant l’incapacité à subvenir aux besoins)  peut demander une pension alimentaire lors de la séparation.


Elle prend fin au moment du divorce et peut être remplacée par une prestation compensatoire lorsque demande en a été faite lors de la procédure (auprès du juge aux affaires familiale du Tribunal de Grande Instance).

 

Les effets à l’égard des enfants


Le divorce peut entraîner pour un des époux l’obligation de payer une pension alimentaire à l’autre époux pour assurer l’entretien et l’éducation des enfants du couple (article 203 du Code Civil : conséquence de la filiation).


Le calcul se fait au cas par cas selon les ressources respectifs des parents et les besoins de l’enfant. Une révision du montant est toujours possible. Le non-paiement peut aussi entraîner de graves conséquences (procédures de recouvrement). Le versement peut être poursuivi au-delà de la majorité de l’enfant.

Repost 0
Published by Maria El Aïssi - dans Société
commenter cet article
18 janvier 2013 5 18 /01 /janvier /2013 15:32

grrr.jpg

 

1-Définition de la grippe

 

La grippe (« Grippen » : agripper, saisir brusquement en allemand) est une maladie infectieuse contagieuse sérieuse qui touchent les oiseaux et mammifères dont l’homme. Il s’agit d’un virus qui s’attaque au système respiratoire.


Elle est considérée comme un problème majeur de santé publique car elle entraîne le décès de près de 500 000 personnes dans le monde entier chaque année et près de 1 000 décès en France.


Elle sévit de manière endémique notamment au cours de la saison automne-hiver. C’est pourquoi souvent elle est confondue avec un simple rhume.

 

virus-grippe_1800x1700.jpg


       *Virologie


Autrefois attribuée à une bactérie, c’est au Royaume Uni que le virus a été découvert en 1933. On sait aujourd’hui que la grippe est causée par trois virus (dits « à ARN ») qui appartiennent à la famille des Orthmyxoviridae et au genre Influenzavirus ( « Influenza » ou « flu », de l’italien « influenza di freddo », influence du froid):


-     Virus de type A. C’est le plus virulent et celui qui provoque le plus de pandémies. On peut citer la grippe espagnole en 1918 (20 millions de décès) et la grippe de Hong-Kong  en 198, mais plus récemment en 2009, le virus H1N1 ou la grippe aviaire (H5N1) qui a touché les oiseaux.

 

-      Virus de type B. C’est le plus courant.

 

-      Virus de type C. Est le plus modéré.


Le virus change constamment.

 

       *Contamination


Le virus se transmet par la salive. Les microgouttelettes  libérées dans l’air lorsque l’on tousse, celles présentes sur les mains et déposées par la suite sur les objets font que le virus se propage facilement car il survit à la surface des objets  1 ou 2 jours.

 

grippe10.jpg


La maladie peut se transmettre avant même l’apparition des symptômes (un jour avant et jusqu’à 10 jours après).

 

2-Symptômes de la grippe

 

Le virus de la grippe dure normalement de 3 à 7 jours.

 

grp.jpg


       *Les signes courants de la grippe


-     La fièvre (jusqu’à 40°)

-     Les maux de tête

-     Les maux de gorge et la toux (jusqu’à 2 semaines)

-     Des sueurs nocturnes

-     Les douleurs musculaires  et la fatigue…

 

Une gastroentérite  peut se manifester ; il s’agit alors de grippe intestinale.


       *Personnes vulnérables


La grippe peut s’accompagner de complications chez les personnes vulnérables ou à risques (personnes âgées, malades chroniques, femmes enceintes  et enfants) telles que :


-     une  pneumonie

-     une bronchite

-     une déshydratation

-     des troubles cardiaques

-     de l’asthme…

 

 

3-Traitement

 

vaccin-grippe-a_382.jpg

       *Prévention

 

Puisqu’elle peut entrainer des complications graves, des mesures préventives dictées par le Ministre de la Santé sont  appliquées en cas d’épidémie notamment une hygiène de base des mains.

 

Il faut donc se laver les mains le plus souvent possible. Un renforcement du système immunitaire serait un plus aussi : alimentation saine, sport, repos, suppression du stress et des abus tels que alcool et sucre…

 

Une vaccination (injection intramusculaire)  est également possible avant l’hiver notamment pour les personnes à risque et âgées (c’est gratuit) et les professionnels de santé.  Le taux d’efficacité est de 70 à 90% pour 6 mois.

 

Comme le virus mute chaque année, un nouveau vaccin est étudié en conséquence par l’Organisation mondiale de la santé.

 

       *Traitement médicamenteux

 

Pour traiter les symptômes, le médecin peut prescrire :

 

-          - de l’aspirine mais seulement aux adultes car l’acide acétylsalicylique peut entrainer le « syndrome de Reye » (maladie du système nerveux parfois mortel) aux enfants porteurs du virus de la grippe.

-          -   De l’ibuprofène comme anti-inflammatoire

-          - Des antiviraux dans des cas particuliers…

 

       *Autres


Des soins maisons peuvent atténuer aussi les symptômes du virus comme s’hydrater ou  se reposer.


Dans le même ordre d’idée, un traitement homéopathique peut soulager ou voire même de l’acupuncture.


 Le ginseng, le  gingembre, l’échinacée ont pour vertu de renforcer le système immunitaire et le sureau noir de traiter la fièvre….

Repost 0
Published by Maria El Aïssi - dans Médecine
commenter cet article
17 janvier 2013 4 17 /01 /janvier /2013 13:17
Repost 0
Published by Maria El Aïssi
commenter cet article