Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la culture générale
  • Le blog de la culture générale
  • : Le blog de Maria El Aïssi est un blog avec des articles traitant de l'actualité, du cinéma, des people, de la société, des choses de la vie quoi....
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 14:48

De son vrai nom Amine Mounder, l’artiste Amine est né à Casablanca au Maroc en 1982. Il arrive en France en 1984. C’est à Paris qu’il vit avec sa famille et qu’il découvre les chanteurs de raï comme Cheb Mami, cheb Khaled ou Hasni. Ce chanteur, compositeur et producteur à ses heures, a signé son contrat de musique RNB chez Virgin et a été décrété parrain du Raï’n B.

 

amine-juste-un-oui.jpg

Révélation


Révélé par son album « Au-delà des rèves », sorti en 2005, Amine est aujourd’hui une star incontestée du Rai’n B.


Tout petit déjà, il était fan de soul (surtout ceux de la Motown : Stevie Wonder, Marvin Gaye, Michael Jackson)) et de musique traditionnelle du Maghreb.  En s’inspirant de divers artistes(Cheb Hasni), il trouve son originalité en mixant le raï à des sons plus modernes, funk et R&B. C’est la création d’un style personnel, le Raï’n B (avec Kore & Scalp).


Collaboration


Il se fait connaître en 2003 en travaillant avec Gomez et Dubois (sur le CD single «Ronde de nuit »), puis en participant à Raï’n B Fever en 2004.C’est alors la consécration.  Mais c’est le hit « Sobri » qu’il chante avec la chanteuse Leslie, qu’il obtient la gloire et la reconnaissance du public et des gens du milieu (2004)Il collabore avec Relic (Just Maried) et La Fouine(Le génie)et récemment Cheb Bilal. Le single « J’voulais » est n°1 des ventes (2006). Seul un titre chanté intégralement en arabe ne trouve pas de fan en 2008.


Aujourd’hui, d’autres stars s’adressent à lui pour écrire, produire leurs albums ou juste y collaborer. Matt Pokora ou encore le rappeur Kerry James.


Evolution


Connaissant désormais un réel succès en France, Amine voit ses albums diffusés en Belgique et dans le monde arabe. Dans les pays du Maghreb, les radios n’hésitent pas à diffuser ses succès. Mais il est possible d’écouter la musique de Amine sur des sites comme www.yabiladi.com , une radio 100% marocaine au format mp3.

 

 


 

 

Repost 0
Published by Maria El Aïssi - dans Musique
commenter cet article
10 septembre 2011 6 10 /09 /septembre /2011 16:37

La musique arabe englobe toutes les musiques du monde arabe, à savoir des pays du Moyen-Orient au Maghreb. Ces musiques, bien que différentes selon les pays, ont la même source : la tradition orale. À cela s’ajoutent des particularités comme une maîtrise des systèmes mélodiques et rythmiques et un art vocal très sophistiqué.

La tradition orale

La tradition orale ou patrimoine oral est l’outil de préservation et de transmission de l’histoire ou de la littérature de génération en génération.

Dans le cadre de la tradition orale, seul un maître (ustad ou maâlem) peut apprendre les techniques et le répertoire de la musique traditionnelle. L’élève, grâce à cet apprentissage, pourra ensuite évoluer, assembler et créer de nouvelles variations. Donc, donner une nouvelle interprétation.

Avec au départ une histoire commune (les Arabes et l’Islam), la musique arabe trouve ses influences chez les Perses et les Grecs et se propage grâce à la langue arabe. Elle se mêle à la musique turque (qui trouve elle-même ses sources en Asie) sous l’Empire ottoman et prend le nom de "maqâm".

Le maqâm

C’est un système modal musical basé sur un système musical basé sur des règles esthétiques et mathématiques. Le maqâm avait pour nom le sawt (la voix), naghma (la mélodie) ou le tab’e (la nature).

Une rythmique riche

Les instruments les plus utilisés sont l’oud (luth ancien) et le nay (flute de roseau), la derbouka et les tambourins pour les percussions.

Les nouveaux instruments, les nouvelles mentalités, les nouvelles aspirations font évoluer la musique arabe. Les nouveaux artistes du XXe siècle lui donnent un nouveau style.

La musique arabe aujourd’hui englobe divers styles de musique (la musique populaire et la musique folklorique) comme le raï en Algérie, la musique arabo-andalouse ou la musique gnawa au Maroc qui trouve sa source chez les esclaves d’Afrique noire.

Un art vocal sophistiqué

Oum Kaltoum (1904-1975) est l’artiste qui a popularisé la musique arabe dans le monde entier. Cette cantatrice, musicienne (et actrice à ses heures) était appelée "l’Astre d'Orient" et la "Cantatrice du Peuple" égyptien.

Abdel Halim Hafez (1929-1977) est lui sans contestation une des plus belles voix. Farid EL Atrache (1915-1974) jouait de l’oud à merveille. On peut les écouter gratuitement sur les sites arabes de musique (Arab-mp3.com).

Ce sont ces artistes qui ont fait découvrir la notion de tarab arabi. Ce terme ne peut être défini en français, car il définit un état d’âme qui lie l’interprète et son public. La musique arabe véhicule alors une vraie émotion à laquelle on ne peut résister.

Et ce sont toutes ces particularités de la musique arabe qui font d’elle une musique savante.

ya salam

...

Repost 0
Published by Maria El Aïssi - dans Musique
commenter cet article
10 septembre 2011 6 10 /09 /septembre /2011 10:37

De son vrai nom Amine Mounder, l’artiste Amine est né à Casablanca au Maroc, en 1982. Il arrive en France en 1984. C’est à Paris qu’il vit avec sa famille, et qu’il découvre les chanteurs de raï, comme Cheb Mami, Cheb Khaled ou Hasni. Ce chanteur, compositeur et producteur à ses heures, a été décrété parrain du Raï’n B.

La révélation

Révélé par son album "Au-delà des rêves", sorti en 2005, Amine est aujourd’hui une star incontestée du Rai’n B, qui est, d'ailleurs, considéré comme la musique de Amine.

Tout petit déjà, il était fan de soul, surtout ceux de la Motown : Stevie Wonder, Marvin Gaye, Michael Jackson, et de musique traditionnelle du Maghreb, notamment le raï algérien. En s’inspirant de divers artistes, comme Cheb Hasni, Cheb Khaled et Cheb Mami, il trouve son originalité, en mixant le raï à des sons plus modernes, au rythme du funk et du R&B.

Il crée alors, avec Kore & Scalp, des compositeurs producteurs d'origine algérienne, un style personnel : le Raï’n B. S'en suivront les compilations Raï'n B Fever.

La collaboration

Amine se fait connaître, en 2003, en travaillant avec Gomez et Dubois, sur le CD single "Ronde de nuit", puis en participant à Raï’n B Fever, en 2004. C’est alors la consécration.

Toutefois, c’est avec le hit "Sobri", qu’il chante avec la chanteuse Leslie, qu’il obtient la gloire et la reconnaissance du public et des gens du milieu, en2004.

Il collabore avec Relic ("Just Maried") et La Fouine ("Le génie"), et récemment, Cheb Bilal.

Le single "J’voulais" est n°1 des ventes, en 2006. Seul un titre, chanté intégralement en arabe, ne trouve pas de fan, en 2008. Aujourd’hui, d’autres stars s’adressent à lui pour écrire, pour produire leurs albums, ou juste y collaborer, comme Matt Pokora ou encore le rappeur Kerry James.

L'évolution

Connaissant désormais un réel succès en France, Amine voit ses albums diffusés en Belgique et dans le monde arabe. Dans les pays du Maghreb, les radios n’hésitent pas à diffuser ses succès. Mais, il est possible d’écouter un album de Amine sur des sites comme Yabiladi.com , une radio 100% marocaine, au format mp3.

Amine
Repost 0
Published by Maria El Aïssi - dans Musique
commenter cet article