Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la culture générale
  • Le blog de la culture générale
  • : Le blog de Maria El Aïssi est un blog avec des articles traitant de l'actualité, du cinéma, des people, de la société, des choses de la vie quoi....
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

28 avril 2014 1 28 /04 /avril /2014 14:34

Il y a mille et une manières de visiter New York non seulement parce que la ville est grande mais encore parce que les excursions sont très diverses. Alors à pied, en voiture, en bus, en bateau, en hélico où que sais je encore, la découverte de la ville sera toujours éblouissante.

 

New York en bus

 

Le bus touristique est une des meilleures manières de visiter la ville. Ils parcourent la ville chaque jour et confortablement installés, vous serez guidés tout au long du parcours.

Les bus hop-on hop-off (bus rouges, bus bleus) vous permettront, eux, de visiter la ville à votre rythme et de prendre l’une des navettes de la compagnie qui passe toutes les 20 minutes.

 

Les double-deckers sont les bus à 2 étages. Ils proposent diverses formules pour visiter New York différemment. Vous pouvez réserver vos places à l’avance ou dans un des nombreux points de vente de la ville.

 

Central Park en calèche

 

Le poumon vert de New York mérite largement le coup d’œil. Et si vous êtes accompagné, rien de mieux qu’un tour du parc en calèche. Romantique à souhait ! Sachez qu’en réservant des places à l’avance, vous pourrez réduire le tarif de l’excursion. En effet, les cochers ont tendance, à la dernière minute, à abuser sur les prix. Attention, vous pourrez traverser le parc mais pas en totalité tellement il est grand, par contre vous verrez les plus beaux sites et en prime le cocher pourra vous raconter l’histoire de Central Park.

 

Vol en hélicoptère au-dessus de la ville

 

Une visite de la ville vue du ciel a pour avantage d’admirer tout le panorama en un temps assez bref. Comptez un quart d’heure de vol en moyenne pour survoler Manhattan par exemple (Manhattan Sky Tour). Ensuite, le prix du forfait augmentera comme la durée du temps de vol. Vous aurez la possibilité de voir l’essentiel de la grosse pomme comme la Statue de la Liberté, l’Empire State Building et bien sûr Central Park.  Le Grand Island Tour vous permettra d’aller jusqu’au dessus de Staten Island puis du Bronx. Le top du top ? Un vol de nuit.

 

Une croisière en bateau

 

Comme la ville est entourée d’eau et que 5 de ses arrondissement sont des iles, c’est probablement la meilleure manière d’accéder tranquillement à leur visite. De jour comme de nuit, plusieurs types de croisières peuvent être envisagés. Pendant  75 minutes jusqu’ à 3h, vous verrez la ville sous un angle différent. Ainsi, le New York Liberty Boat Tour vous permettra de voir les nombreux ponts de la ville, La Statue de la Liberté, Manhattan, Times Square.... Pensez à réserver à l’avance pour ne pas vous retrouver à faire une queue de 2h.

 

Egalement entre l’East River et l’Hudson River, vous pouvez prendre place à bord des yellow cabs, des navettes nautiques de couleur jaunes comme les célèbres taxis (New York Water Taxi).

 

 

 

(écrit pour autrui)

Repost 0
Published by Maria El Aïssi - dans Société
commenter cet article
28 avril 2014 1 28 /04 /avril /2014 14:33

Est-il possible de voir tout New York en un week-end ? Apparemment non, mais vous pouvez en visiter l’essentiel si seulement vous vous focalisez sur une activité. Parmi les incontournables les grands musées et tous les lieux liés à l’art. Voici quelques bonnes adresses pour un court séjour certes mais plein de découvertes ….

 

Un musée ? Le Metropolitan Museum of Art

 

Parmi les sites les plus célèbres, le Metropolitan Museum of Art fait partie des établissements à visiter absolument. A lui tout seul, il mérite le voyage. Ce musée abrite en effet la plus grande collection d’objets d’art du monde entier. Des hiéroglyphes de  l’Egypte antique aux peintures des peintres français en passant par les sculptures grecques.

 

Dans ce gigantesque musée, vous verrez les collections des cultures les plus diverses : armures médiévales, bijoux d’exception ou encore instruments de musique les plus vieux au monde. 

 

Une galerie d’art ? Le Guggenheim

 

Avec le MoMa, ces musées vous seront plus adaptés si vous êtes penchés plutôt art contemporain. Rien que l’architecture du bâtiment du Guggenheim vaut le coup d’œil. Entre les collections permanentes comme celles de Kandisky et les temporaires, il vous faudra toute la journée pour en visiter les moindres recoins.

 

Un spectacle ? Broadway

 

Vous devez absolument voir au moins une pièce de théâtre ou une comédie musicale dans l’une des salles de ce quartier réputé de la ville. Le mieux serait de réserver une place avant de partir car les salles affichent souvent complet, notamment si vous prévoyez des classiques comme Chicago, Le Roi Lion ou Wicked.

 

Préférez une visite du quartier à pied, vous découvrirez ainsi des théâtres légendaires comme l’Impérial ou le New Amsterdam. Et vous connaîtrez l’histoire de Times Square.

 

Un concert ? Greenwitch Village

 

Dans ce quartier branché, où de nombreux talents sont nés (Jimi Hendrix ou encore Bob Dylan) vous pourrez assister à de nombreux concerts et écouter de la musique en tout genre (rock, pop, folk) notamment du jazz dans ses multiples clubs. Les représentations ont généralement lieu deux fois en soirée comme au Blue Note Jazz Club ou au Village Vanguard où de nombreux artistes ont enregistré des albums live comme John Coltrane.

 

Et l’art de la rue…

 

Dans les rues de Big Apple, vous aurez droit aussi à l’art éphémère ou le Street Art. Entre les graffitis sur les murs parfaitement visibles depuis le métro aérien et les dessins à la craie sur le sol, cet art nouveau suscite l’intérêt des New Yorkais au point de vouloir faire construire des centres d’art spéciaux.

 

 

 

(écrit pour autrui)

Repost 0
Published by Maria El Aïssi - dans Société
commenter cet article
28 avril 2014 1 28 /04 /avril /2014 14:31

Biographie du piment de Cayenne

C’est en Amérique centrale et en Amérique du sud que le piment trouve son origine depuis près de 9500 ans. Il était alors une des premières plantes cultivées. Puis lorsqu’il a été découvert par les européens, ces derniers en ont fait un condiment pour relever leurs plats et sauces. Aujourd’hui, il est un ingrédient de base dans la plupart des cuisines tropicales.

Le piment de Cayenne, cette épice du bout du monde arrivé des Indes (et non de Cayenne comme le dit son nom !), connaît une vraie notoriété internationale. Pourtant, li est appelé faussement « poivre de Cayenne » ou « poivre des pauvres » car au XVIIIème siècle, c’était un moyen de relever les plats qui coûtait moins cher que le poivre.

Le piment est un fruit à la base, celui d’une plante issu de la famille des Solanacées, utilisée comme condiment ou légume. Sa saveur est pimentée, piquante. On l’appelle même le piment enragé. Sur l’échelle de Scoville qui quantifie la teneur en capsaïcine des piments c-est à dire leur force, ce piment est noté 8 (sur une échelle qui monte jusqu'à 10). Il fait donc partie des plus brûlants.

Boire de l’eau pour atténuer l’effet du piment ne sert à rien (la capsaïcine est un élément liposoluble et hydrophobe), il vaut mieux boire du lait. Évitez aussi de toucher vos yeux après en avoir touché.

Le piment de Cayenne : bon pour la santé ?

Dans les pays chauds, le piment est très utilisé car il rafraichit le corps en activant la transpiration.

Le piment aurait de réelles vertus pour la santé dont une action bactéricide. On raconte même dans les pays d’Afrique du nord que le piment tue les microbes.

Il semblerait aussi que le piment a des effets positifs sur les infections intestinales. La capsaïcine joue sur la salivation et stimule les muqueuses de l’estomac et de l’intestin. Elle facilite ainsi la digestion.

A l’inverse, le piment consommé trop fréquemment peut entraîner des reflux gastro-œsophagiens et des crises d’hémorroïdes.

Bon à savoir : Le piment stimule l’appétit et est un bon laxatif.


Épicez vos plats avec de la sauce piquante

Ce piment fort chauffe certes les papilles mais il sert aussi à parfumer et colorer les plats. Aujourd’hui, on en trouve sous diverses formes dont en poudre mais surtout en sauce comme le fameux Tabasco.

NB : Vous avez trop épicé votre repas ? Rajoutez un peu de lait ou un yaourt, votre plat sera plus doux et vous pourrez enfin profiter d'une délicieuse recette.

 

 

 

 

(écrit pour autrui)

Repost 0
Published by Maria El Aïssi - dans Société
commenter cet article
17 février 2014 1 17 /02 /février /2014 00:10

C’est au nord de l’ile de Manhattan, New York que se trouve un des plus beaux coins de verdure créé par l’homme. Avec une superficie de 341 hectares, Central Park est un espace vert (le plus grand de New York) qui tourne comme une grosse entreprise. Il est d’ailleurs géré par un comité de sauvegarde disposant d’un budget annuel.

 

 

Histoire du parc

 

 

Ce n’est qu’au bout de 13 ans de chantier que Central Parck voit le jour en 1873 sous l’égide de Frederick Kaw Olmsted (écrivain et architecte paysagiste) et Calvert Vaux (architecte lui aussi). Ils font d’un vieux terrain en friche et rempli de marécages un parc immense mais aussi le poumon vert de la ville (500 000 arbres plantés à l’heure actuelle).

 

A la suite de crise de 1929, le parc décline et n’est plus qu’à l’image de la ville. Seuls ceux qui ont beaucoup perdu à cette époque-là s’y aventurent encore. Mais Robert Moses (urbaniste newyorkais) refait du lieu la devanture de la ville et lui redonne un grand coup de fraîcheur. Depuis, le parc est restauré périodiquement et est devenu un vrai lieu de rencontres et de fêtes.

 

Visite du parc

 

Plus de 37 millions de personnes par an visitent ce parc situé entre l’Upper East Side et le Upper West Side. Ils viennent  s’y oxygéner à l’écart des nombreux gratte-ciels de la ville, faire du sport, des sorties ou juste se promener.

 

Parmi les nombreuses activités possibles, la marche fait partie des plus pratiquées. Les newyorkais aiment s’y balader sur les chemins ou faire du jogging sur les sentiers. Ils viennent  aussi faire du patinage artistique (deux pistes) ou un sport de leur choix sur les nombreux terrains adaptés (basket-ball…).

 

Parmi les immanquables de Central Park, tout visiteur doit obligatoirement visiter :

- le zoo ouvert en 1864 (le plus ancien du pays) où il pourra voir plus de 100 espèces différentes

- le jardin botanique et le jardin Shakespeare

- le Metropolitan Museum of Art créé en 1880 et le musée d’histoires naturelles

- la terrasse Bethesda

- le Carousel datant de 1871

- le Strawberry Fields, memorial JohnLlennon 

- et découvrir le parc en calèche ou louer une barque au Boat House pour voguer sur les deux lacs artificiels alimentés par le réservoir d’eau.

 

 

(textbroker)

Repost 0
Published by Maria El Aïssi - dans Société
commenter cet article
24 août 2013 6 24 /08 /août /2013 17:04

Le Hudson Hotel est un hôtel design 4 étoiles situé à New York à l’angle de 356 West et de la 58ème Street, à Manhattan.

 


Un style néo-moderne, cosy


Le  « design audacieux » de Philippe Starck donne une ambiance futuriste à l’hôtel notamment dans l’entrée. Dès le départ, on se retrouve dans un autre monde. Une sorte de sas coupe les clients du monde extérieur. Un escalator aux couleurs vives fluo mène au hall de l’hôtel : une immense salle de 12 mètres de haut avec du lierre grimpant aux murs. Une impression d’ailleurs.


Dans les chambres « simples » un peu petites pour le standard américain, le décor est en bois : lambris aux murs en bois de makoré et planchers importés d’Afrique.  L’ambiance est zen, le charme anglais. Tout y est simple, des lampes de chevet au linge de lit en coton d’Egypte. 


Une simple évocation au voyage pour cet hôtel aux 24 étages. 


Les chambres « doubles » (deux lits de deux places) sont évidemment plus spacieuses. On a tout de même l’impression d’être dans un yacht.


L’hôtel dispose de nombreuses suites  et d’un appartement aménagé avec soin avec une terrasse donnant sur Manhattan et le fleuve Hudson.


Derrière l’hôtel, il y a un parc privé, le Tequila Park où la restauration et les boissons sont mexicains (tequila, mezcal, tacos… ).


 L’Hudson Hotel dispose d’une bibliothèque avec table de billard : un endroit propice à la détente dans une ambiance de club anglais.


Au 15ème étage, une terrasse, la Sky Terrace, surplombe la ville et offre une vue panoramique.

L’Hudson Common est une salle de dégustation de bières artisanales et autres boissons tout en meubles en bois où il est possible de manger des sandwichs et des hamburgers.


Bien sur, l’hôtel dispose en plus :

-          - d’une salle de sport ultra moderne ouverte 24/24h avec des coachs personnels ;

-          - d’un spa et de vélos à disposition gratuite ;

-      - de salles de réunion et autres évènements et de célébrations de mariage  en intérieur ou en plein air.

 


Un hôtel de luxe low cost


L’hôtel est d’un bon rapport qualité/prix malgré que certains avis mettent en évidence la petite superficie des chambres. Le service est propre.


La réservation est possible sur le site internet de l’hôtel qui donne d’ailleurs toutes les informations possibles sur le lieu à la manière d’y accéder. Une carte d’abonnement donnant droit à des réductions est proposée.


Exemple pour une réservation : une chambre simple du 01/06 au 06/06 juin : 169 dollars pour une personne  seule. Les enfants de moins de 17 ans ne paient pas s’ils dorment dans la chambre des parents.

Repost 0
Published by Maria El Aïssi - dans Société
commenter cet article
24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 13:28

 

C’est à la fin de l’hiver, lorsqu’il est enfin permis d’ouvrir grand les fenêtres que l’idée d’un grand ménage émerge dans les esprits. Petit guide sur ce que vous devez savoir sur l’entretien en profondeur de la maison à l’approche de l’été.

 

Nettoyage du linge de maison

 

Il est temps de retirer les grosses couettes blanches et de les laver. Pour cela, il existe une astuce qui consiste à ajouter des balles de tennis dans le tambour de la machine.

Astuce : En ajoutant du bicarbonate de soude, le linge sera plus éclatant.

 

Faire la poussière

 

D’abord ouvrir grand les fenêtres pour aérer la maison. Ensuite le mieux est de passer l’aspirateur dans tous les recoins. A savoir :

- sur les sols mais aussi sur les sommiers de la maison qu’il faudra retourner pour l’occasion.

- sur les rideaux et stores. Pour ces derniers, une fois la poussière ôtée, il suffira de passer de l’eau savonneuse dessus.

Astuce : Pour éviter d’avoir à repasser le linge, il faut étendre celui-ci encore mouillé..

- Sur les lampes ; il faut enlever la poussière des ampoules (quand elle s’accumule elle augment la consommation d’énergie) et les nettoyer avec un chiffon imbibé d’alcool. Il en sera de même pour les lustres et les interrupteurs. Prenez grand soin à tout débrancher avant bien sur.

Astuce : En versant de l’huile essentielle sur les ampoules, elles dégageront une odeur parfumée. Passez du lait de toilette sur les interrupteurs, ils seront plus brillants.

 

Faire les vitres

 

Lessivez les volets à l’eau savonneuse. Ensuite, nettoyez les encadrements, puis les vitres de l’extérieur vers l’intérieur.

Astuce : le papier journal imbibé de vinaigre et d’eau  nettoie efficacement les vitres.

 

Lessiver les murs

 

Pour les murs peints, il suffit d’effectuer un lessivage à l’eau simple. Seuls les papiers peints lessivables peuvent supporter un nettoyage à l’éponge. Assurez-vous de dépoussiérez le mur avant sous peine de voir de grosses trainées d’eau sale dégouliner le long du mur.

 

Nettoyer les sols

 

Un sol carrelé ou un parquet se nettoient à l’eau avec du savon noir ou un quelconque détergeant. L’huile de lin est idéale pour les sols vitrifiés. . Rincer et laisser sécher.

Les tapis se nettoient au shampoing en poudre après avoir été dépoussiérés.

Astuce : pour détacher un tapis, utiliser de l’ammoniac diluée dans de l’eau et frottez, repassez un coup de chiffon humide et propre et laisser sécher. Attention, cette solution répand une forte odeur donc aérez la pièce.

 

Nettoyer les meubles

Pour les meubles en bois, il faut utiliser de l’huile de lin. Pour les meubles plus design, il suffit de passer dessus un chiffon humide.

 

Nettoyer l’électroménager

 

Dégivrez le congélateur et nettoyez l’intérieur à l’eau de javel et à l’alcool à bruler pour les surfaces extérieures. Penser à nettoyer derrière le frigo.

Pour le four, le mieux est d’utiliser une éponge et du bicarbonate de soude et de laisser agir quelques instants.

Pour le micro-onde, placer à l’intérieur un bol d’eau additionné de jus de citron, faites chauffer et nettoyer les résidus de vapeur.

Astuce : La pierre blanche est un produit incroyable dans la cuisine car ile nettoie presque tout.

 

Nettoyer la salle de bain

 

Il n’y a rien de mieux que le vinaigre pour nettoyer à  fond une salle de bain. Versez de l’eau de javel dans les siphons pour désagréger les résidus et enlever les mauvaises odeurs. Au mieux, dévisser les conduits et enlever tout ce qui peut encombrer : cheveux par exemple…..

Pour enlever les moisissures des joints : nettoyer avec un chiffon imbibé d’ammoniaque.

Astuce : pour les traces tenaces dans la salle de bain et les WC, verser du gros sel sur les taches et verser dessus du vinaigre et laisser agir.

Repost 0
Published by Maria El Aïssi - dans Société
commenter cet article
1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 15:17

index-copie-3.jpg

 

 

La séparation


Pour mettre fin au mariage, le couple peut décider de se séparer. Cependant, il existe deux types de séparations :


-         *  La séparation de fait

-         *  La séparation de droit

 

La séparation de fait 


Des époux peuvent décider de se séparer sans engager de procédure. On parle alors de séparation de fait.  Elle consiste en la rupture de la communauté de vie. Un des époux quitte le domicile conjugal.


Cette situation  dangereuse n’entraine aucun effet juridique : les époux restent mariés et doivent respecter toutes les obligations qui en découlent.


En effet le fait de quitter le domicile conjugal peut constituer une faute dans le cadre d’une procédure de divorce. Egalement, il est déconseillé de partir avec des enfants s’il y en a. Cette situation peut entrainer des conséquences graves.


Cependant une raison légitime à ce départ ne peut être reprochée (violences conjugales…).

 

La séparation de corps


C’est la situation qui convient aux époux qui cessent toute vie commune mais qui ne souhaitent pas divorcer parce qu’ils espèrent reprendre la vie commune ou parce que leur religion interdit le divorce.


La séparation de corps est similaire au divorce dans ses conditions et ses effets.

 

Il convient de déposer une requête auprès du Tribunal de Grande Instance. Une procédure de divorce est possible par la suite.

 

La procédure de divorce


Une loi du 26 mai 2004 a simplifié les procédures de divorce. Désormais, deux solutions sont possibles :


-          * Le divorce par consentement mutuel

-          * Le divorce contentieux

 

Le divorce par consentement mutuel


Les époux choisissent un seul et même avocat et se mettent d’accord sur les conséquences de la séparation. Ce qui fait que cette procédure est la plus rapide et la moins coûteuse.


 Deux étapes :


1-              Les conjoints doivent déposer une requête de divorce (acte officiel déposé par l’avocat déclarant la volonté des époux de divorcer) devant le juge aux affaires familiales du Tribunal de Grande Instance.

A cette requête, ils ajoutent un projet de convention réglant tous les effets du divorce.

 

2-             Une audience devant le juge va vérifier les éléments et l’intention réelle de divorcer.

Lorsque les intérêts de chacun sont respectés, le juge prononce le divorce. Fin de la procédure. Les délais varient selon l’encombrement du TGI (7 mois en moyenne).

 

Le divorce contentieux


Il existe trois types de divorce. Mais la procédure est identique.


Les étapes principales sont :


1-              Le dépôt de requête un des époux introduit une requête (l’avocat dépose un acte officiel ; la procédure est identique à celle du consentement mutuel).

 

2-             L’audience de tentative de conciliation. Les époux sont amenés à s’entendre sur les principes du divorce et ce devant le Juge aux affaires familiales. Ce dernier peut être amené à prendre des mesures provisoires.

 

3-             L’assignation en divorce : un des époux en prend l’initiative ; un huissier de justice délivre alors l’acte officiel informant l’autre partie qu’un procès est ouvert contre elle.

 

4-             L’audience devant le juge aux affaires familiales : le juge examine les différentes preuves apportées par les époux.

 

Il peut rejeter la demande si les conditions ne sont pas remplies.


Mais si les conditions nécessaires pour prononcer le divorce sont réunies, il prononce le divorce et en règles les conséquences (prestation compensatoire, résidences des enfants,  attribution du logement…)

 

Le jugement prononçant le divorce est l’aboutissement de la procédure de divorce.


 L’époux ayant obtenu gain de cause doit notifier son ex conjoint du jugement (copie du jugement de divorce),  par un acte de l’huissier de justice qui doit le remettre en mains propres.

 

Les conséquences du divorce


A partir du jugement du divorce, les devoirs entre les époux cessent.

 

Conséquences légales


Lorsque le mariage cesse, les obligations entre époux disparaissent : obligation de fidélité, assistance, secours, communauté de vie….


La loi de 2004 a supprimé le délai de 300 jours que devait respecter l’ex-épouse avant de se remarier et ce pour éviter un conflit de paternité.


Il faut savoir que si l’un des époux est  de nationalité étrangère et qu’il réside en France avec un titre de séjour portant la mention "Vie privée et familiale", le divorce peut compromettre son renouvellement.

 

Conséquences financières


Les effets entre époux 


Selon l’article 212 du Code Civil, les époux se doivent secours et assistance.


Par conséquence, un conjoint dans le besoin (difficultés financières entrainant l’incapacité à subvenir aux besoins)  peut demander une pension alimentaire lors de la séparation.


Elle prend fin au moment du divorce et peut être remplacée par une prestation compensatoire lorsque demande en a été faite lors de la procédure (auprès du juge aux affaires familiale du Tribunal de Grande Instance).

 

Les effets à l’égard des enfants


Le divorce peut entraîner pour un des époux l’obligation de payer une pension alimentaire à l’autre époux pour assurer l’entretien et l’éducation des enfants du couple (article 203 du Code Civil : conséquence de la filiation).


Le calcul se fait au cas par cas selon les ressources respectifs des parents et les besoins de l’enfant. Une révision du montant est toujours possible. Le non-paiement peut aussi entraîner de graves conséquences (procédures de recouvrement). Le versement peut être poursuivi au-delà de la majorité de l’enfant.

Repost 0
Published by Maria El Aïssi - dans Société
commenter cet article
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 18:20

imagesmm4.jpg
C’est avec l’expansion de l’islam que l’utilisation du hammam s’est développée d’abord dans les pays ottomans ensuite au Maghreb et au Moyen-Orient. En effet la religion musulmane recommande une hygiène minutieuse notamment en ce qui concerne les ablutions avant les cinq prières journalières.

Aujourd’hui, le hammam est devenu un vrai phénomène social dans tous les pays méditerranéens mais aussi dans le monde entier. Il est aujourd’hui un réel lieu public. Et ces bains publics ont dû également s’adapter pour accueillir des clients de toute classe : des plus pauvres au plus aisés.



Composition



Un hammam traditionnel (au Maroc par exemple) se compose de trois pièces joliment décorées de carrelages orientaux (zelliges):

  • la première est un vestiaire
  • la deuxième est de température ambiante, avec une vapeur plus dense
  • la troisième est plus chaude. Elle est généralement à 50° et à 100% d’humidité.


Dans les vieux hammams traditionnels, le point le plus chaud est le puits ou le bassin qui alimente les utilisateurs en eau. Aujourd’hui, au Maroc, les hammams se modernisent et les bassins d’eau sont remplacés par des robinets individuels beaucoup plus pratiques. En effet, le port des seaux d’eau …


Soins du corps



123.jpg

 

Dans les pays du Maghreb, tout un rituel y est attaché ; cela nécessite un matériel nécessaire.

Les femmes y utilisent :

  • d’abord du savon noir pour préparer la peau au peeling
  • un gant de crin pour enlever les cellules mortes
  • du henné pour les cheveux
  • des soins de gommage
  • de l’argile blanche pour la peau ou verte (pour les cheveux également).


Le bain dispose aussi de masseuses pour les femmes et masseurs pour les hommes (dans des hammams séparés évidemment). Ils sont à aussi à disposition pour frotter le dos.

En définitive, elles prennent leur temps et peuvent y passer plus de trois heures parfois.
Les hammams en Europe se composent, eux, généralement d’une seule pièce et diffusent quant à eux des huiles essentielles (eucalyptus, pin). La plupart des salles de sport en possèdent un.


Effets du hammam



Outre le fait de pouvoir s’y laver, le hammam procure une sensation de nettoyage en profondeur et de détente. Contrairement au sauna, le but n’est pas de transpirer mais d’éliminer les toxines du corps grâce à l’air saturé en humidité.

Sous l'effet de la chaleur, les pores se dilatent permettant ainsi un nettoyage en profondeur. La vasodilatation procure relaxation surtout après un effort. Les muscles se détendent, procurant ainsi un soulagement du corps. Il est donc très recommandé pour l’entrainement des sportifs.

Cependant, le hammam est déconseillé aux personnes cardiaques et souffrantes de tension.
Il vaut mieux aussi prendre son temps pour passer de salle en salle et ne pas oublier de se rafraichir régulièrement.


Le hammam est donc l’endroit idéal pour se décontracter et se libérer de toutes les tensions musculaires ou mentales. On y fait le vide, on s’y détend. Ce bain de vapeur a donc un réel charme…


indexjjjj.jpg

Repost 0
Published by Maria El Aïssi - dans Société
commenter cet article
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 20:07

12.jpg

Il est une fleur si majestueuse et si délicate, surnommée depuis la nuit des temps « la Reine des fleurs », que l’on appelle la rose. Produit 100% naturel, cultivée pour sa beauté et son parfum, la rose possède des vertus non négligeables. Non seulement, la rose rend la peau douce et tonifiée, mais encore, elle est un remède à bien des maux.


Les vertus de la rose



Soins de la peau

l-eau-de-rose-3593787nbixz_2041.jpg

  • Effet désaltérant : la rose purifie, rafraichit et apaise la peau.
  • Effet tonifiant : elle atténue les marques de fatigue.
  • Effet adoucissant, hydratant, apaisant sur les tissus de l’épiderme notamment les petites irritations. Elle aide également à la cicatrisation.
  • Effet régulateur, astringent pour les peaux grasses : elle régule la production de sébum.
  • Effet régénérant : elle resserre les pores de la peau et la raffermit. C’est donc un anti ride naturel. Elle répare les ongles cassants et les lèvres gercées.
  • Finalement, elle laisse sur la peau un parfum délicat. C’est donc un produit de choix, de luxe pour la fabrication des parfums.

 

 

Autres

33.jpg

La rose serait efficace pour les problèmes ORL tels que gingivites ou angines par exemple (en gargarisme ou inhalation). Dans l’Antiquité, utilisée oralement, elle adoucissait les toux et calmait le stress.

Aujourd’hui, certaines mamans l’utilisent pour faire baisser la fièvre de leurs nourrissons, en compresses sur la fontanelle ou en spray.

Elle agirait aussi sur certains problèmes intestinaux tels que les diarrhées.

 

 

 

 

 

 

 

Mode d’utilisation



La rose est utilisée dans la préparation des soins pour la peau. On la retrouve dans tous les rayons cosmétiques des magasins en lotion, crème de jour ou nuit, contour des yeux…

L’eau de rose


images66.jpg
L’eau de rose nettoie la peau, la purifie. Elle est à appliquer sur le visage (ou le corps) avec un coton ou un spray.

Recette maison

L’eau de rose est issue de la distillation des pétales de roses. Ces derniers sont mis à infuser dans de l’eau bouillante pendant une demi-heure. Il faut ensuite filtrer et laisser refroidir. L’important est de la garder dans une bouteille hermétique propre et stérilisée (en verre de préférence).

Au-delà de 6 mois, elle perd ses vertus. Il faut la conserver de référence dans le frigo. L’eau de rose sert donc de tonique naturel. Elle est alors un complément idéal pour les peaux sèches et sensibles surtout lorsqu’elle est utilisée quotidiennement.

Huiles essentielles et huiles de massage



Il faut 1 tonne de fleurs pour obtenir moins de 90 grammes d’huile essentielle. De plus, il n’y a pas de distillation. L’huile de rose est donc onéreuse.

Crème de rose



Sous ce format, l’émulsion est utilisable à souhait par tous les types de peaux.


En conclusion, de part sa fraicheur et sa douceur, la rose est un ingrédient essentiel des produits cosmétiques.

Repost 0
Published by Maria El Aïssi - dans Société
commenter cet article
11 avril 2012 3 11 /04 /avril /2012 16:34

La princesse Lalla Meryem



meriem.jpg
Née le 26 août 1962 à Rome et est le premier enfant du Roi Hassan II.

Elle obtient son BAC en 1981, et est nommée très tôt par son père présidente des œuvres sociales des Forces armées royales.

Elle est aussi présidente de nombreuses associations comme l’association marocaine de soutien à l’UNICEF et fondations telles que la Fondation Hassan II pour les Marocains résidents à l’étranger. Elle est aussi ambassadrice UNESCO et s’engage notamment en faveur des enfants et des femmes pour protéger leurs droits.

En 1984, elle épouse le fils d’un ancien ministre des Affaires étrangères, Filali Fouad. Le couple divorce en 1999.


fouad.jpg
 
La princesse Lalla Meryem et Filali Fouad


Ils ont eu deux enfants :

-une fille, Lalla Soukaina née en 1986 qui était la petite fille préférée du Roi Hassan II (la première).

soukaina.jpgLalla Meryem et sa fille, Lalla Soukaina 
- un fils, Moulay Idriss, né en 1988 (cf.photo de la la famille marocaine).



Sidi Mohammed – Mohammed VI



moh.jpgmoh2.jpg
Devenu Roi du Maroc (le 23ème de la dynastie alaouite) depuis le 30 juillet 1999, Sidi-Mohammed, né Mohammed Ben Al-Hassan est né le 21 aout 1963 à Rabat (Maroc).
A 4 ans il entre au Collège Royal de Rabat (l’école coranique du Palais Royal). Il y obtient le Certificat d’études primaires en 1973 (28 juin) et le Baccalauréat en 1981.

En 1985, il obtient une licence en droit à la Faculté des Sciences Juridiques, économiques et Sociales de Rabat avec pour sujet de mémoire « L’Union arabo-africaine et la stratégie du Royaume du Maroc en matière de relations internationales ».

En 1985, il est nommé coordinateur des bureaux et servies de l’Etat-major des Forces Armées Royales.
Il obtient un Certificat d’Etudes Supérieures en sciences politiques avec mention en 1987 et un DEA en Droit Public avec mention en 1988. A la fin de cette année-là, il effectue, à la demande de son père, un stage auprès de Jacques Delors, président de la Commission Européenne à Bruxelles.

En 1993, (23 octobre), il obtient le titre de Docteur en droit (mention « très honorable » suite à sa thèse « La coopération entre la Communauté Economique Européenne et l’Union du Maghreb Arabe) à l’Université de Nice-Sophia-Antipolis.

En 1994, il est promu par son père au grade de Général de division.
En 2000, il est nommé « docteur honoris causa » par l’Université George Washington.
Il est aussi chef suprême et chef d’état-major général des forces armées royales (FAR).

Missions



Le futur roi exerce dès son plus jeune âge des fonctions pour le compte de son père Hassan II tant au niveau national qu’international.
Par exemple, en 1974, il le représente lors des obsèques du Président français Georges Pompidou. En 1980, il rencontre divers présidents africains : Sénégal, Guinée, Nigéria…. En 1986, il effectue une visite officielle en Arabie-Saoudite ; en 1987, au Japon. En 1989, il assiste aux funérailles de l’Empereur du Japon Hirohito.

En 1997, il représente le roi aux travaux de la session extraordinaire de l Assemblée Générale des Nations Unies sur l’environnement intitulée « Le Sommet de la Terre».

Décorations



Mohammed VI s’est aussi vu décerner de nombreuses décorations nationales et internationales et notamment militaires. Entre autres, il est :

- Grand Officier de l'Ordre de l'Étoile équatoriale du Gabon (7 juillet 1977)
- Grand-Croix de l'Ordre royal de Victoria (Royaume-Uni) (27 octobre 1980)
- Grand-Croix de l'Ordre du Chrysanthème (Japon) (7 mars 1987)
- Grand-Croix de l'Ordre de la République tunisienne (août 1987)
- Grand-Croix de l'Ordre du Mérite de la République italienne (18 mars 1997) avec col (11 avril 2000)
- Collier de l'Ordre de 'Ali ibn Hussein de Jordanie (mars x 2000)
- Grand Collier de l'Ordre du Sept-Novembre (Tunisie) (mai 2000)
- Grand-Croix de la Légion d'honneur (France) (19 mars 2000)
- Grand-Croix de l'Ordre du Mérite national de Mauritanie (avril 2000)
- Grand-Croix de l'Ordre national du Mali avec collier (14 juin 2000)
- Grand-Croix de l'Ordre d'Isabelle la Catholique d'Espagne avec collier (16 septembre 2000)
- Grand-Croix de l'Ordre de l’Oumayid (Syrie) (9 avril 2001)
- Grand-Croix de l'Ordre du mérite du Liban classe spéciale (13 juin 2001)
- Grand-Croix de l'Ordre de Siddiq Abu Bakar de la Croix-Rouge internationale et du Croissant-Rouge (29 juin 2001)
- Grand Collier de l'Ordre d'Al-Khalifa de Bahreïn (28 juillet 2001)
- Collier de l'Ordre de Moubarak le Grand du Koweït (22 octobre 2002)
- Grand-Croix de l'Ordre de l'Indépendance du Qatar (25 octobre 2002)
- Grand-Croix de l'Ordre du Nil (Égypte) (28 octobre 2002)
- Grand-Croix de l'Ordre du Pakistan Première Classe (Nishan-e-Pakistan) (19 juillet 2003)
- Grand-Croix de l'Ordre de la Valeur du Cameroun (17 juin 2004)
- Grand-Croix de l'Ordre de l'Étoile équatoriale du Gabon (21 juin 2004)
- Grand-Croix de l'Ordre national du Niger (24 juin 2004)
- Grand-Croix de l'Ordre de Léopold Ier de Belgique (5 octobre 2004)
- Grand Collier de l'Ordre de la Croix du Sud du Brésil (26 novembre 2004)
- Médaille d'Honneur du Congrès du Pérou (1er décembre 2004)
- Grand Collier de l'Ordre de Bernardo O'Higgins (Chili) (3 décembre 2004)
- Grand Collier de l'Ordre du Libérateur Général San Martin (Argentine) (7 décembre 2004)
- Grand Collier de l'Ordre de l'Aigle aztèque du Mexique (11 février 2005)
- Grand-Croix de l'Ordre des Burkinabé (Burkina Faso) (1er mars 2005)
- Collier de l'Ordre du Chrysanthème (Japon) (28 novembre 2005)
- Grand-Croix de l'Ordre de la République de Gambie (20 février 2006)
- Grand-Croix de l'Ordre du Mérite du Congo-Brazzaville (22 février 2006)
- Grand-Croix de l'Ordre national des Héros de la République démocratique du Congo

Présidences de Mohammed VI



moh3.jpg

 

Sidi-Mohammed préside de nombreuses associations et organisations:

- La Fondation Mohammed V pour la Solidarité ou
- le Comité d’Organisation des IXème jeux méditerranéens de Casablanca (1982).
- la délégation marocaine aux travaux du VIIème sommet des pays non-alignés à New Delhi (1983)
- la délégation marocaine aux travaux du comité de mise en œuvre de l’Organisation de l’unité africaine sur le Sahara (Addis-Abeba).
- L’ouverture des travaux de la conférence ministérielle du GATT à Marrakech en 1994.
- L’ouverture des travaux de la Commission nationale pour la commémoration du 50e anniversaire de l’ONU (1995).
- L’Association Royale Marocaine du Cheval de Selle (1996).
- Le Club de surf Oudayas Surf Club de Rabat (1996).

Intronisation


Il est proclamé Roi du Maroc le 23 juillet 1999 suite au décès de son père.
Il est intronisé le 30 juillet (conformément à l’article 20 de la Constitution). Il devient alors Sa Majesté le Roi Mohammed Ibn Al Hassa Ben Mohamed, Amir AL Mouminine.


La cérémonie a lieu dans la salle du Trône du Palais Royal de Rabat. Son discours annonce son engagement de poursuite de l’œuvre de son père et de résoudre les problèmes sociaux du pays.

Héritage politique du pays au décès de son père


Mohammed VI hérite d’un pays et d’un peuple plein d’espoir. De nombreux problèmes restent à résoudre comme celui du Sahara occidental ou des islamistes. Le nouveau montre une volonté de changement nette.
Et ce dès son arrivée sur le trône : il limoge le Ministre de l’Intérieur Driss Basri et accepte le retour de l’opposant au régime Abraham Serfaty.

Alors que récemment, le printemps arabe touche les pays voisins, le Roi préfère prendre les devants en annonçant lui même une réforme de la constitution. Celle-ci est alors approuvée rapidement par référendum le 2 juillet 2011.
La nouvelle constitution réduit ses pouvoirs au profit du Chef de Gouvernement et du Parlement. De plus, elle renforce les droits de l’homme et les libertés individuelles et renforce le pluralisme.

Le 25 novembre 2011, des élections législatives anticipées ont lieu et le nouveau chef du Gouvernement est alors choisi parmi les membres du parti majoritaire élu.

Vie personnelle



Le Prince Mohammed rencontre sa future épouse quatre mois seulement avant la mort de son père dans un cadre familial. Les fiançailles du Roi sont prononcées le12 octobre 2001. La future épouse est Salma Bennani, une informaticienne marocaine de 24 ans, issue de la classe moyenne de Fès. En annonçant officiellement cette relation et le mariage, Mohammed VI rompt avec la tradition de secret des mariages royaux.

La publication des photos de la future princesse et du mariage est un réel symbole de modernité dans le pays. Le Roi accorde à son épouse le titre de princesse avec le prédicat d’Altesse royale.

La conclusion de l’acte de mariage a lieu en mars devant les adouls (notaires traditionnels) au Palais en présence des familles. C’est le Drib essdak. Le Roi a alors 38 ans.

mokh.jpg

 

Le mariage de Mohammed VI est célébré à Rabat en juillet 2002 (les 12,13 et 14) :

-1500 invités
-1600 marocains représentant les 16 provinces du royaume y assisteront.


Le mariage commence par la cérémonie des offrandes à la mariée (« H’dia »).

Puis de la présentation officielle du couple (la« Berza ») sur un palenquin au Palais Royal.

Les trois jours de fêtes offrent alors aux marocains divers spectacles dans la ville embellie pour l’occasion: défilés, orchestres et concerts, fantasias (1500 cavaliers), guirlandes, drapeaux, jeux de lumières,feux d’artifices…

mdh.jpg
 
Mohammed VI et Salma Bennani



200 couples marocains (toutes classes sociales confondues) se sont également unis au même moment.

La population a su profiter du moment et montrer au Roi qu’elle partageait son bonheur grâce aux applaudissements et aux youyous des femmes. 300 journalistes ont couvert l’évènement royal.

Le couple a aujourd’hui deux enfants :

- Le prince héritier, Moulay Hassan (prénom de son grand-père), né le 8 mai 2003.



Le prince héritier Moulay Hassan du Maroc a célébré en famille son huitième anniversaire en 2011. Pour l’occasion, la Cour royale du Maroc a diffusé cette photo du jeune prince en compagnie de sa sœur la princesse Lalla Khadija.

- La princesse Lalla Khadija, née le 28 février 2007.

 

La princesse a fait sa rentrée des classes cette année.


La princesse Lalla Asmae



asmae.jpg

 

Elle est née le 29 septembre 1965 et est la troisième enfant de la famille royale.

Son mariage est célébré le 5 novembre 1986 au Palais Royal de Rabat. Elle épouse Khalid Bouchentouf, un grand homme d’affaires (administrateur directeur général de la Société d’exploitation de verreries au Maroc).

Mr Bouchentouf doit son entrée dans le palais royal à son ascendance.
En effet, Khalid est le fils de Haj Belyout Bouchentouf, président des communes Bouchentouf et Sidi Belyout (de 1977 à 1992), figure de proue du nationalisme marocain, et principal protagoniste de la résistance des tribus montagnarde et sahraouie. Il est lui-même descendant de l’ancêtre de tous les Belyout, dit le Saint Protecteur.


Ensemble ils ont deux enfants :

- Un garçon : Moulay Yazid née le 25 juillet 1988 et
- Une fille : Lalla Nuhaila né le 29 mai 1992.

Elle est présidente de nombreuses associations notamment à caractère social et culturel. Par exemple, elle est présidente d’honneur de la Société pour la Protection des Animaux à l’étranger (SPANA). Elle porte aussi un intérêt particulier aux enfants sourds-muets.


La princesse Lalla Hasna



hasna.jpg

 

 

La princesse Lalla Hasna est la plus jeune fille de feu le roi Hassan II.

Née le 19 novembre 1967, la princesse est très engagée au niveau associatif notamment auprès des gens défavorisés.

Depuis qu’elle a obtenu son baccalauréat en mai 1985, Lalla Hasna est présidente entre autres :

  • de l’Association des villages « SOS Enfants », de la fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement. Elle est également ambassadrice auprès des Nations Unis dans ce même cadre environnemental.
  • de l’association marocaine d’archéologie et du patrimoine
  • de la Ligue Nationale des Femmes fonctionnaires des secteurs publics et semi-publics.



La princesse est mariée au Dr Khalid Benharbit, un cardiologue, depuis 1991. Ils ont deux petites filles :

- Lalla Oumaima (née en 1995) et
- Lalla Oulaya (née en 1997).

filles-hsan.jpg

 

Lalla Hasna ses filles : Lalla Oumaïma et Lalla Oulaya


oumaima.jpgLalla Oumaima

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

oulaya.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lalla Oulaya

 

 

 

 

Le prince Moulay Rachid



rachid.jpg

 

Il est le dernier enfant du Roi Hassan II et est né le 20 juin 1970.

En 2000, il est promu « Général de Brigade ». Il est aussi comme ses frères et sœurs président de nombreux organismes.

Entre autres de :

- la Fondation de Festival international du Film de Marrakech et du Festival
- l’Association Trophée Hassan II de Golf
- l’Association royale marocaine de ski et montagne
- l’Association des Etudiants de Droit en Français…

rachid-1.jpg


Il obtient une licence en droit public en 1993 (mention très bien) et un diplôme en droit comparé à la Faculté des Sciences juridiques, économiques et sociales de Rabat.

En 1996, il a un deuxième certificat d’études supérieures (en relations internationales).
Ensuite, il obtient un doctorat en Droit en 2001 à l’Université Montesquieu-Bordeaux IV (mention très honorable).

Jusqu’à la naissance du fils de Mohammed VI, Moulay Hassan, Moulay Rachid détenait le titre de Prince Héritier du trône.



La princesse Lalla Soukaïna

 

soukaina-1.jpg

 

Lalla Soukaina est l’aînée des petits-enfants du Roi Hassan II et la fille de la Princesse Lalla Meriem qu’elle a eu avec son ex-mari Fouad Filali en 1986.

En 2010, elle poursuivait des études à l’Institut Supérieur de Commerce et d’Administration des Entreprises de Rabat en Master de marketing et communication.


Elle poursuivait alors un stage au sein de TF1 où elle poursuivait ses études universitaires en journalisme.

Elle accompagne souvent sa mère lors de ses visites officielles.

hicham.jpgHicham Lakhmiri, fiancé de Lalla Soukaïna



En décembre 2008, elle se fiance à Hicham Lakhmiri, 29 ans, le fondateur d’un site de recherche d’emploi, Amaljob qu’elle a rencontré lors de ses études de journalisme. Le mariage était prévu pour l’été 2009.

Reporté une première fois à cause des évènements de Gaza, elle a annulé ses fiançailles et décidé plutôt de poursuivre ses études aux USA.

On a pu la voir récemment avec sa mère au mariage du Prince Albert de Monaco où elle a été élue l’invité la plus élégante parmi toutes les princesses.

sousou.jpg


Arbre généalogique des descendants d'Hassan II



GENEA.png

Repost 0
Published by Maria El Aïssi - dans Société
commenter cet article