Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la culture générale
  • Le blog de la culture générale
  • : Le blog de Maria El Aïssi est un blog avec des articles traitant de l'actualité, du cinéma, des people, de la société, des choses de la vie quoi....
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 22:16

Le port du casque de sécurité est obligatoire sur certains lieux de travail. Les métiers du BTP et de l'industrie exigent le port du casque dit "de protection" ou de "chantier", en raison des risques élevés de blessures à la tête. Sa couleur peut varier selon la fonction de celui qu’il protège au sein d’une société.

Casque de chantier - Copyright hellopro.fr © hellopro.fr

La description

Initialement destiné à protéger la tête contre les conséquences d’un traumatisme crânien, le casque de chantier est composé en 3 parties :

  • la coque ou calotte qui fait dévier les objets pénétrant et protège des abrasions,
  • la coiffe qui amortit le choc,
  • la garniture intérieure dont la sangle ou jugulaire passe sous le menton.

A l’origine en métal et lourd, le casque n’est perfectionné que lors de la Première Guerre Mondiale pour protéger des éclats de tirs. Fait en cuir, il équipait le militaire allemand. Aujourd’hui, les casques sont faits de matériaux composites tels que la fibre de verre, le kevlar ou la fibre de carbone qui les rend plus légers.


Le casque, en lui-même ne protège que la partie haute du crâne contre divers éléments. Par exemple, il réduit les risques de traumatismes dus aux chutes d'objets ou de corps en tous genres, de collisions contre des objets fixes ou en mouvement, des projections de matières tels que des liquides chauds ou corrosifs. En outre, un casque doit s'adapter à la morphologie de la personne utilisatrice. Il faut prendre en compte des caractéristiques tels que le poids du casque, sa taille, son harnais, son entretien. Autant de caractéristiques qu'il faut étudier avant de mettre un casque de protection sur le marché.


Son usage normal nécessite une vérification et un entretien réguliers. Tout dommage doit entraîner son remplacement. Il faut donc régulièrement examiner le casque afin de déceler toute fente, fissure qui pourraient affecter son utilisation. Des normes sont mises en place pour en préciser les conditions.

La réglementation

Elles définissent les exigences quant au matériau utilisé ou les méthodes d'essai utilisées pour vérifier la conformité. Elles régissent la résistance au choc, à la pénétration, l’inflammabilité, au froid, à la chaleur, l'électricité, la déformation latérale et au métal en fusion.


A titre d’exemple, la norme EN 14052 régit les casques de protection haute performance, celle EN 812 les casques anti-heurt ou la norme EN 50365 qui est relative aux casques isolants. Tout casque doit porter obligatoirement le marquage CE. L’agence AFNOR (Association Française de Normalisation) informe sur toutes les normes.


Les fournisseurs et distributeurs de casques sont nombreux comme le spécialiste des équipements de protection «France Sécurité» ainsi que les documents, lois et directives concernant la réglementation.

Partager cet article

Repost 0
Published by Maria El Aïssi - dans Culture générale
commenter cet article

commentaires