Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la culture générale
  • Le blog de la culture générale
  • : Le blog de Maria El Aïssi est un blog avec des articles traitant de l'actualité, du cinéma, des people, de la société, des choses de la vie quoi....
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 22:23

La fausse couche est devenue un phénomène fréquent qui touche de nombreuses femmes au début de leur grossesse. Les causes peuvent être variées et les conséquences traumatisantes pour la femme. De ce fait, elle a une réelle influence sur l'état physique et psychologique de la femme.


bébé - Copyright blog.aufeminin.com © blog.aufeminin.com

La fausse couche ou avortement spontané est l'interruption spontanée et naturelle d'une grossesse. Au-delà de 6 mois, on parle d'accouchement prématuré.


Les causes

 

Le plus souvent, il existe deux causes à la fausse couche. La première est une anomalie de l'embryon lors de la conception. Celui-ci est expulsé naturellement par l'organisme de la femme, car il sent de lui-même que l’œuf n'est pas viable (future malformation par exemple). La deuxième cause est l’expulsion d'un œuf clair c'est-à-dire un œuf non fécondé, ne contenant pas d'embryon. On dit alors que la nature fait simplement son travail.


D'autres événements peuvent être à l'origine de la fausse couche tels qu'une malformation de l'utérus, une maladie ou une infection de la mère ou encore le tabac, l'alcool ou la drogue, etc.


Les symptômes

 

Le premier des signes de la fausse couche en début de grossesse est l'apparition de saignements accompagnés ou non de crampes et de douleurs. C'est pourquoi il est conseillé de surveiller tout signe non habituel au début de la grossesse. En milieu et fin de grossesse, il s'agit le plus souvent de contractions douloureuses, de saignements et souvent de perte de liquide amniotique. Le col de l’utérus est alors ouvert.


Une expérience douloureuse

 

Qu'elle intervienne au début ou à la fin de la grossesse, la fausse couche est toujours mal vécue, surtout si l’expulsion de l'embryon est incomplète auquel cas, il faut avoir recours à un traitement voire une aspiration (curetage) pour nettoyer l'utérus. Dans tous les cas, une échographie est nécessaire.


Il est normal donc que la fausse couche ait un réel impact sur le métabolisme de la femme, mais aussi sur son mental. Une profonde tristesse, voire une dépression, est possible. Il ne faut donc pas banaliser la situation. Compréhension, attention et écoute sont nécessaires de la part de l'entourage, mais aussi du père, ceci pour faire en sorte que la femme surmonte cette difficile épreuve.

Partager cet article

Repost 0
Published by Maria El Aïssi - dans Médecine
commenter cet article

commentaires