Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la culture générale
  • Le blog de la culture générale
  • : Le blog de Maria El Aïssi est un blog avec des articles traitant de l'actualité, du cinéma, des people, de la société, des choses de la vie quoi....
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 22:53

On ne connait pas vraiment l’origine du mot ail (du latin « allium » ou du celte « all » signifiant « piquant ») ni son origine géographique (Asie centrale ou orientale).

Consommé comme une épice dès l’Antiquité (égyptiens, grecs et romains), il se répand en Europe comme plante médicinale. Il traverse le Monde en tant que protecteur (du mauvais œil et des épidémies).

Au XIXème siècle, il arrive en Amérique du Nord où il devient une spécialité chez les mexicains. Aujourd’hui, en Californie se trouve la vallée de Gilroy, qui se présente comme la « capitale internationale de l’ail ».

En Europe, c’est l’Espagne qui est le premier producteur.

 

 

ail.jpg

 

 

L’ail comme condiment



L’ail cru a des capacités supérieures à l’ail cuit car l’enzyme qu’il contient est détruit par la chaleur.

Il existe divers types d’ail, il peut être :

- à tige tendre et à tige dure (Amérique)
- Ail rocambole
- Faux ail (ail éléphant ou ail d’orient)
- Ail rose de Lautrec
- Ail d’Auvergne
- Ail rose du Var…

L’ail se conserve au sec et à température ambiante.


L’ail comme nutriment



L’ail est utilisé depuis des millénaires pour traiter divers problèmes de santé. En effet, il possède des principes actifs bénéfiques pour la santé. D’autant plus lorsqu’il est consommé en grande quantité.

Composition de l’ail




Un bulbe d’ail contient :
- Du manganèse
- De la vitamine B6
- Du phosphore
- Du fer
- Du cuivre
- Du sélénium
- De la vitamine C
- De la vitamine E
- Du calcium
- Du magnésium
- Du potassium
- Du sodium
- Du souffre.

L’ail contient donc des atomes de souffre. Ces composés sulfurés sont libérés lorsque l’ail est écrasé ou broyé : l’alliine qu’il contient se transforme en allicine. Celle-ci est transformée en composés sulfurés. Ces derniers sont ceux qui protègent l’organisme.

Des molécules à potentiel anti-cancérigène



L’ail tout comme les légumes de la famille des alliacés protègerait contre les cancers de l’appareil gastrique comme celui de l’estomac ou des intestins.
Plusieurs études ont démontré son efficacité dans la prévention de ces cancers.
L’ail protège des dommages causés par les substances cancérigènes et empêche les cellules cancéreuses de croître.

Prévention des maladies cardio-vasculaires



L’AHA (American Heart Association) a intégré l’ail dans la liste des aliments possédant un effet cardio-protecteur (comme le thé ou les noix).

Les études démontrent qu’il fait diminuer le taux de cholestérol et de triglycérides dans le sang, permettant ainsi de diminuer les facteurs de risque des maladies cardio-vasculaires.

Action bactéricide



L’ail possède aussi une action antiseptique sur certaines infections de l’organisme.
Il était utilisé déjà lors des grandes épidémies et lors des batailles pour les plaies.

L’ail est aussi vermifuge et diurétique.

Action cosmétique



L’ail contient des antioxydants qui aident à prévenir les rides. En effet ses composés protègent de la dégradation des cellules du corps.

Dans les pays méditerranéens, on l’utilise aussi pour éliminer la teigne et prévenir la chute des cheveux.

Contre-indications



La consommation d’ail avec des médicaments traitant la coagulation (anticoagulants) risque d’augmenter cette dernière et donc les risques de saignements. Donc, il faudra l’éviter aussi avant une chirurgie.

L’ail a des effets secondaires qui peuvent être gênants. Outre le fait qu’il donne mauvaise haleine, il altère aussi le goût du lait maternel.

Une consommation excessive peut également altérer le transit intestinal et modifier le glucose dans le sang. Les diabétiques devront se renseigner avant toute consommation inhabituelle.

Partager cet article

Repost 0
Published by Maria El Aïssi - dans Culture générale
commenter cet article

commentaires