Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la culture générale
  • Le blog de la culture générale
  • : Le blog de Maria El Aïssi est un blog avec des articles traitant de l'actualité, du cinéma, des people, de la société, des choses de la vie quoi....
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 13:54

Une fracture est due à un choc violent, tel qu'un accident ou une chute sur l’os, ou suite à une distorsion. Les plus courantes fractures de la jambe sont celles du tibia et du péroné. La pose de plâtre est courante pour immobiliser le membre, mais une rééducation semble nécessaire, afin de récupérer la mobilité.

fracture.jpg

Les différentes fractures de la jambe

La définition de la fracture

Il s’agit de la rupture ou d'une fissure d’un os. Au niveau de la jambe, elle concerne les 2 os principaux : le tibia et le péroné. La fracture ouverte est la plus grave, car l’os, en se brisant, traverse la peau, crée une plaie et donc, un risque d’infection.


Les fractures

2 principaux os de la jambe peuvent être fracturés : le tibia et le péroné. Mais la fracture du fémur est aussi fréquente. Celle du genou est compliquée, car cet os associe tous les autres. La fracture de la cheville est souvent due à une entorse, tandis qu'un pied cassé passe souvent inaperçu, au départ, à la radio.

Le traitement de la fracture

Les conséquences d'une fracture

Toute fracture doit être traitée, car elle entraîne de vraies séquelles. Une intervention chirurgicale peut même être envisagée.

Une simple jambe cassée peut détruire une carrière, ou du moins la freiner. C’est le cas pour les grands sportifs. Le footballeur Ben Arfa, suite à un tacle de De Jong (vidéo de Ben Arfa sur Videodesport.com), a dû faire une croix sur le reste de sa saison. Même problème pour Djibril Cissé qui n’a pu jouer la Coupe du monde en raison d'une double fracture du tibia-péroné.


L’immobilisation de la jambe

La prise en charge de la douleur se fait par la prise d’anti-inflammatoire ou d’antalgiques. Toutefois, la première précaution est l’immobilisation de la jambe. Elle se fait par la pose de plâtre. La résine synthétique, plus légère, a remplacé l’ancien plâtre. Lorsque la douleur disparaît, une rééducation peut être envisagée, mais il faut toujours suivre les conseils de l’équipe médicale.


Le kiné

La durée d'une séance dure de 30 à 45mn, en fonction du type de fracture et du patient. Le but de la séance est d’aller vers l’amélioration, de récupérer la mobilité du membre.

La rééducation précoce fait travailler le muscle. Elle se fait sous plâtre. En cas de pose de prothèse, au genou par exemple, des exercices sont possible, dès le lendemain de l’opération, avec le kiné à l’hôpital, cela, afin de réduire l’hématome, de faire circuler le sang dans la jambe et de faire travailler le muscle.

Ensuite, le kiné agit sur les articulations. La rééducation secondaire fera travailler le tout, pour récupérer la sensibilité du membre. Enfin, la reprise des activités sportives se fera progressivement.

Repost 0
Published by Maria El Aïssi - dans Médecine
commenter cet article
6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 23:11

« Les antibiotiques, c’est pas automatique ». Cette campagne dont la signification était que les antibiotiques ne servent à rien en cas d’infection virale (les bactéries sont plus résistantes aujourd’hui) a été lancée en 2001 et avait pour but de diminuer les prescriptions d’antibiotiques. Objectif atteint.  Les médecins ont obéi et les français se sont retournés vers d’autres solutions : les antibiotiques naturels. Comme les antibiotiques classiques, Ils neutralisent les bactéries et fonctionnent comme des antiviraux contre le rhume, la grippe, l’otite et d’autres infections.

 

indexk.jpg

 

DEFINITION


Les antibiotiques dits naturels sont des aliments qui ont des propriétés antibiotiques naturelles reconnues. Issus de plantes, on les trouve naturellement dans notre alimentation.


Leur rôle est d’empêcher la production de bactéries résistantes dans l’organisme. Les effets secondaires sont nuls car ces antibiotiques protègent la flore intestinale contrairement aux antibiotiques classiques qui peuvent entrainer des diarrhées ou autres problèmes digestifs.


Leur fonction antifongique, antivirale et bactéricide est indéniable.


L’action directe est  bactériologique: l’antibiotique tue le microbe. C’est la « lyse », c’est-à-dire que le microbe se dissout au point que la cellule disparaît. L’effet bactériostatique arrête la reproduction en bloquant la division de la cellule. Plus de microbe, plus d’infection.


Ils sont utilisés sous forme d’infusions, de décoctions, teintures, tisanes ou en bains ou frictions.


LISTE


Plus de 10 000 antibiotiques  d’origine naturelle. . L’un des tous premiers est la pénicilline. L’argent colloidal était déjà un bactéricide à large spectre dans la Grèce antique.


Les huiles essentielles constituent une bonne partie de ces antibiotiques. . Parmi les huiles essentielles, on peut citer la lavande, l’origan, la sarriette, l’eucalyptus. L’huile essentielle de pépin de pamplemousse est antivirale, antibactérienne et antifongique. Elle agit contre le « candida », un champignon qui cause les ballonnements, les migraines, la fatigue ou les douleurs articulaires entre autres. L’huile essentielle de basilic agit contre l’otite en pénétrant les tissus du conduit auditif, tout comme le vinaigre de cidre. L’huile essentielle de thym à thymol lutte contre les infections respiratoires (angines, sinusites).  La propolis  pure (résine récoltée par les abeilles) également grâce aux flavonoïdes, des antioxydants.


L’ail est efficace contre les pneumonies car il agit contre le pneumocoque ou le staphylocoque doré. Le ginseng réduit la durée de l’infection en stimulant le système immunitaire. L’arbre à thé agit lui contre le streptocoque (la bactérie responsable  de l’angine ou des infections intestinales). Le miel traite les blessures et infections. La canneberge est utilisée contre les infections urinaires.

 

Cependant, il ne faut pas en abuser car ils peuvent entraîner des problèmes de santé s’ils ne sont pas bien utilisés. Par exemple, le miel peut contenir des spores responsables du botulisme.  L’épine vinette (digestive), elle est déconseillée aux femmes enceintes.


Mais quelle est leur réelle efficacité ?


BIENFAITS


Sur le terrain, les antibiotiques naturels comblent les carences et éliminent les toxines. Le corps agit plus efficacement grâce à eux. Il est désinfecté, les toxines sont éliminées. Le système immunitaire est renforcé.


Sous des formes variées, ils traitent les maux courants tels que la grippe ou le rhume en faisant tomber la fièvre. Ils ont des propriétés anti oxydantes,  cicatrisantes, immunitaires, cardiovasculaires voire même  anticancéreuses comme pour la propolis. Donc que des avantages.

Repost 0
Published by Maria - dans Médecine
commenter cet article
6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 22:59

Les produits cosmétiques sont de plus en plus nombreux sur le marché. Le problème est qu’ils ont le potentiel de déclencher une allergie chez certaines personnes. Cependant la majorité des réactions sont légères et les solutions sont efficaces.

index1.jpg

 

LES EFFETS INDESIRABLES DES PRODUITS

 


La dermatite allergique de contact ou allergie de contact est  l'un des effets les plus fréquents des produits cosmétiques. Il existe deux types de réactions :


L’hypersensibilité immédiate ou dermite d’irritation

C’est la plus fréquente des allergies aux cosmétiques comme pour le fond te teint ou le mascara. Lors d’un premier contact avec un produit allergisant, le corps reconnaît l’allergène en cause immédiatement et se défend en produisant des anticorps Ensuite, lors d’un nouveau contact, l’allergène, en traversant la peau stimule les cellules porteuses de ces anticorps.


Les caractéristiques de l’allergie se manifestent alors par des rougeurs, des éruptions cutanées ou des démangeaisons.


L’hypersensibilité retardée ou dermite allergique 

On parle d’hypersensibilité retardée lorsque des lésions sur la peau apparaissent après plus de 48 heures après le contact avec le produit. C’est le cas pour les allergies au henné, aux tatouages ou à la cire dépilatoire.


Parfois l’allergie peut être sévère et provoquer des symptômes plus lourds tels que de l’érythème, du prurit, de l’eczéma, de l ‘urticaire, une conjonctivite voire de l‘asthme.

 


LES PRODUITS ALLERGISANTS

 


Ces  allergies aux cosmétiques sont en constante progression car les  allergisants sont nombreux.


Les responsables de l’allergie les plus fréquents sont les parfums, les agents conservateurs et les métaux qui composent le produit. Il s’agit en particulier des substances composant les produits de maquillage (les produits chimiques) tels que le Parabène, le toluène, ou le formol.


Une directive européenne du 27 février 2003 donne une liste de 26 substances reconnues allergènes et qui doivent absolument figurer dans la liste des ingrédients du cosmétique afin que le consommateur soit informé.

 


LES SOLUTIONS

 


La solution la plus efficace est d’éviter le produit allergisant dès l’apparition d’une réaction anormale et ce pendant au moins trois semaines. Si après ce délai, l’utilisateur, après un nouvel essai du cosmétique récidive, il doit consulter son médecin (dermatologue ou allergologue) qui dépistera le produit allergène.  


La deuxième est d’utiliser des produits cosmétiques pour peau sensible, donc hypoallergéniques (au ph neutre).


Enfin l’utilisation  d’anti-inflammatoires à usage local (crème apaisante à base de corticoîde) soulage l’état allergique.


Outre mesure, la prescription d’antihistaminiques (anti-allergènes) par voie orale peut être envisagée. La désensibilisation, elle, en habituant le corps à l’allergène nécessite plusieurs visites chez l’allergologue, c’est donc un traitement lourd.  

Repost 0
Published by Maria - dans Médecine
commenter cet article