Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la culture générale
  • Le blog de la culture générale
  • : Le blog de Maria El Aïssi est un blog avec des articles traitant de l'actualité, du cinéma, des people, de la société, des choses de la vie quoi....
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

25 avril 2012 3 25 /04 /avril /2012 13:50

280px-Basilica_romana-_Volubilis.jpg
 

 

Volubilis est une ville antique romaine située au Maroc sur les bords de Oued Khoumane, rivière de la banlieue de Meknès (Maroc), non loin de la ville sainte de Moulay Idriss Zerhoun où repose Idrîs Ier.

Le site date de l’époque pré-romaine vers l’an 40. Il s’agit en effet d’une cité romaine qui a été fondée entre la ville de Meknès et la ville (sainte) de Moulay Idriss Zerhoune, sur les berges de l’Oued Khoumane.

Son nom vient du latin « volubilis » signifiant « tournant ». Les Marocains l’appellent « Walili » (du nom de la fleur de liseron).


Histoire de la ville



Villes_30.jpg

 

Elle était une cité de la Mauritanie au 1er siècle.

Lorsque le Roi mauritanien Ptolémée est assassiné (par Caligula, empereur romain), Volubilis s’allie aux Romains et l’Empereur Claude (vers 44) lui attribue le rôle de cité de défense et le statut de « municipe » romain (sujets indigènes mais droit romain applicable). Ses citoyens deviennent romains.

La ville se développe pour accueillir les nouveaux propriétaires fonciers.


prc3a9sentation.jpg

 

On y construit :

  • un forum,
  • des thermes publics,
  • des maisons,
  • un aqueduc qui apporte l’eau de source de la montagne vers les fontaines publiques et les demeures,
  • un arc de triomphe,
  • un temple.


La ville est cernée d’un rempart, de deux tours et de huit portes. C’est à cette époque-là qu’elle se développe le plus : les maisons se font plus richement décorées (mosaïques), on y installe des bains privés, des commerces…

Les fonctionnaires romains quittent la ville pour Tanger vers 285. Le déclin de la ville est annoncé.

L’aqueduc est délaissé, il n’est plus entretenu. A défaut d’eau, les habitants déménagent des parties hautes vers la rivière.

La ville décline au IIIème siècle sous la pression des berbères. Les maisons abandonnées sont utilisées comme outils de construction pour les nouvelles demeures et servent aussi de nécropoles.

En 429, les Vandales, venus d’Espagne mettent fin à la période romaine.

En 681, le Maghreb est conquis par les Musulmans, les Abbassides s’installent à Volubilis. En 789, Idris Ier s’y installe. La ville devient « Walila ».

Au IXème siècle, les Andalous chassés de Cordoue s’installent à leur tour toujours en bordure de l’Oued.

La ville aurait été occupée ainsi jusqu’au XIIème siècle.

 

1.jpg

 

Aujourd’hui, il ne reste que 40 hectares de vestiges, fouillés à partir de 1915, sous le protectorat français. Certains monuments ont été restaurés. Ce qui a perms de découvrir des mosaïques (qui malheureusement ne sont pas protégés par les intempéries et les visiteurs), des bustes de bronze, d’identifier des huileries (pressoir à huile) et boulangeries.

En effet, la ville vivait des oliviers et du commerce de l’huile qu’ils procurent. Le site est entouré d’oliveraies et de champs.


La ville à l'heure actuelle


2.jpg
Le site est aujourd’hui classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO et attire de nombreux visiteurs.

Partager cet article

Repost 0
Published by Maria El Aïssi - dans Histoire
commenter cet article

commentaires