Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la culture générale
  • Le blog de la culture générale
  • : Le blog de Maria El Aïssi est un blog avec des articles traitant de l'actualité, du cinéma, des people, de la société, des choses de la vie quoi....
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 13:54

Une fracture est due à un choc violent, tel qu'un accident ou une chute sur l’os, ou suite à une distorsion. Les plus courantes fractures de la jambe sont celles du tibia et du péroné. La pose de plâtre est courante pour immobiliser le membre, mais une rééducation semble nécessaire, afin de récupérer la mobilité.

fracture.jpg

Les différentes fractures de la jambe

La définition de la fracture

Il s’agit de la rupture ou d'une fissure d’un os. Au niveau de la jambe, elle concerne les 2 os principaux : le tibia et le péroné. La fracture ouverte est la plus grave, car l’os, en se brisant, traverse la peau, crée une plaie et donc, un risque d’infection.


Les fractures

2 principaux os de la jambe peuvent être fracturés : le tibia et le péroné. Mais la fracture du fémur est aussi fréquente. Celle du genou est compliquée, car cet os associe tous les autres. La fracture de la cheville est souvent due à une entorse, tandis qu'un pied cassé passe souvent inaperçu, au départ, à la radio.

Le traitement de la fracture

Les conséquences d'une fracture

Toute fracture doit être traitée, car elle entraîne de vraies séquelles. Une intervention chirurgicale peut même être envisagée.

Une simple jambe cassée peut détruire une carrière, ou du moins la freiner. C’est le cas pour les grands sportifs. Le footballeur Ben Arfa, suite à un tacle de De Jong (vidéo de Ben Arfa sur Videodesport.com), a dû faire une croix sur le reste de sa saison. Même problème pour Djibril Cissé qui n’a pu jouer la Coupe du monde en raison d'une double fracture du tibia-péroné.


L’immobilisation de la jambe

La prise en charge de la douleur se fait par la prise d’anti-inflammatoire ou d’antalgiques. Toutefois, la première précaution est l’immobilisation de la jambe. Elle se fait par la pose de plâtre. La résine synthétique, plus légère, a remplacé l’ancien plâtre. Lorsque la douleur disparaît, une rééducation peut être envisagée, mais il faut toujours suivre les conseils de l’équipe médicale.


Le kiné

La durée d'une séance dure de 30 à 45mn, en fonction du type de fracture et du patient. Le but de la séance est d’aller vers l’amélioration, de récupérer la mobilité du membre.

La rééducation précoce fait travailler le muscle. Elle se fait sous plâtre. En cas de pose de prothèse, au genou par exemple, des exercices sont possible, dès le lendemain de l’opération, avec le kiné à l’hôpital, cela, afin de réduire l’hématome, de faire circuler le sang dans la jambe et de faire travailler le muscle.

Ensuite, le kiné agit sur les articulations. La rééducation secondaire fera travailler le tout, pour récupérer la sensibilité du membre. Enfin, la reprise des activités sportives se fera progressivement.

Partager cet article

Repost 0
Published by Maria El Aïssi - dans Médecine
commenter cet article

commentaires