Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la culture générale
  • Le blog de la culture générale
  • : Le blog de Maria El Aïssi est un blog avec des articles traitant de l'actualité, du cinéma, des people, de la société, des choses de la vie quoi....
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 13:57


tanger.jpg
 

 

Tanger est une ville marocaine située sur la pointe nord du pays, dans le Détroit de Gibraltar. Elle est le principal point d’accès à l’Europe qui n’est qu’à 14 km des côtes marocaines.

En effet, le détroit fait de la ville un lien de passage entre l’Europe et l’Afrique mais aussi entre l’Océan Atlantique et la Mer Méditerranée.


 

Histoire de la ville



histoire.jpg

 

Tanger, (en arabe : طنجة, Tanja), a une histoire compliquée due aux différentes populations qu’elle a accueillie :

- les Phéniciens
- les Romains
- les Vandales
- les Arabes
- les Portugais
- les Anglais
- les Français
- les Espagnols


On a retrouvé des traces de présence phénicienne (IXème siècle av. J-C. dans des nécropoles sur le site. Mais la ville a été fondée réellement par les Carthaginois au IVème siècle av. J-C..

Ensuite, la cité est devenue une colonie romaine (Tingis, 140 av. J-C.) rattachée au Royaume de Mauritanie. Elle est alors province espagnole. Elle devient même capitale de la Mauritanie Tingitane au IIIème siècle.

Tanger est occupée par les Vandales au Vème siècle mais le siècle suivant elle est rattachée à l’Empire Byzantin.

Sa position stratégique attise les convoitises des Arabes lors de la conquête de l’Espagne. Durant cinq siècles, se succèderont :

tarik.jpg

Tarik Ibn Ziad


- les Omeyyades d’Espagne : Moussa Ibn Noussaïr (706) et Tarik Ibn Ziad. La ville devient musulmane.
- les Idrissides du Maroc ;
- les Fatimides de Tunisie (Xème siècle) ;
- les Almoravides ;
- les Almohades (1149) ;
- les Hafsides et
- les Mérinides (1274).

Les Portugais s’emparent de la ville en 1471 après de nombreuses tentatives précédentes. La ville est sous domination portugaise. Mais le Portugal cède le lieu à l’Angleterre en 1661. Charles II d’Angleterre cède l’occupation de la ville au sultan Moulay Ismail (Alaouite) en 1684. Il fait de la ville une vraie fortification. La ville est bombardée en 1844 par les Français (Prince de Joinville) qui souhaitent prendre le contrôle de la ville.

Lors du XIXème siècle, la ville connait de fortes tensions. Les nations européennes (également l’Allemagne) souhaitent s’approprier le lieu et le Maroc également. Cette période de crise diplomatique est connue sous le nom de la crise de Tanger.

La convention de Madrid en 1880 (Maroc + les 11 pays représentés à Tanger)conduisit à l’internationalisation de la question marocaine.

La conférence d’Algésiras (1906) reconnait l’indépendance du sultan et confirme le statut de chacun au niveau économique (zone d’influence de l’Espagne et de la France). La ville est déclarée zone internationale (sous la souveraineté du sultan) affranchie de droits de douane en 1923 (Convention de Paris) et en 1925, les pays concernés s’accordent enfin pour le statut définitif de la ville.

Le statut international de la ville :

- autonomie financière
- administration internationale
- 1 assemblée législative (fonctionnaires internationaux et marocains).


Les Espagnols envahissent la ville après la défaite des français en 1940. De ce fait, les allemands installent un consulat (nazi). Mais en 1944, l’Espagne, sous la pression américaine, le retire et les troupes espagnoles quittent les lieux en 1945. La ville retrouve son statut international.
mohammed-v.jpg


En 1947, le sultan Mohammed Ben Youssef (Mohammed V) arrive en ville et réclame l’indépendance du pays.

Suite à l’indépendance en 1956, Tanger devient ville marocaine (conférence de Fedala). Le roi maintient la zone de libre échange commercial mais en 1960 les avantages fiscaux sont abolis. Toutefois le port est doté d’une zone franche.

Durant ces années de troubles, la ville n’a cessé de se développer et de croitre toute comme sa population.

Aujourd’hui, la ville est la cinquième grande ville du Maroc et est chef lieu de la région (Tanger-Tétouan) et de la préfecture (Tanger- Asilah). Elle compte près de 700 000 habitants.


Géographie



gibraltard.jpg

 

Dans la baie de Gibraltar, la ville est située sur la côte atlantique mais donne aussi sur la Mer Méditerranée. Le lieu confère à la ville un climat tempéré, type des pays de la zone méditerranéenne.

L’hiver y est doux et l’été sec. Il n’y pas de canicule comme dans les autres villes du pays car la ville est souvent balayée par le vent de l’océan, le chergui. La pluie y est modérée.
Etablie au départ sur la colline, la ville s’est étendue sur les massifs avoisinants.

La faune marine (dauphins, thons et autres poissons en tout genre) et la faune animale ( oiseaux migrateurs comme les cigognes ou sangliers par exemple) est de ce fait abondante.


Économie



port.jpg

 

La région de Tanger est rurale (céréales), cependant, la ville est le deuxième pôle économique du pays et possède quatre zones industrielles très vastes et très variées (chimie, textile, métallurgie…). Deux d’entre elles sont des zones franches :

- la zone franche portuaire et
- la Tanger free-zone.

Le port (un port de plaisance et un port de pêche) est un réel avantage dans l’activité économique de la ville et du pays. Le nouveau et immense port « Tanger Med » concentre depuis peu l’essentiel du trafic.


L’accès à la ville est également facilité par :

- l’autoroute qui relie la cité aux autres grandes villes marocaines ;
- le chemin de fer : les LGV (Lignes Grandes Vitesse) et le TGV en cours de réalisation ; et
- l’aéroport (1.5 millions de passagers/an).

Un projet de tunnel (2020) sous la Mer Méditerranée sous le détroit est toujours en cours de pourparlers maroco-espagnols. Le financement serait en partie européen.


Tourisme



La ville, entourée de plage, mérite bien sa qualification de station balnéaire. De nombreux grands projets sont en cours de réalisation notamment l’aménagement du centre ville.


La médina tangeroise



medina.jpg

 

Elle vaut aussi le coup d’œil pour l’étalage des divers objets artisanaux de la population qu’a connu la ville. On y croise entre autres des maroquiniers, des ébénistes…. Influencés par l’héritage des différentes cultures (andalouse, portugaise, française…).

À l’intérieur des remparts, on peut visiter le Grand Socco, le marché local.

Sur la place du souk (Place du 9 avril aujourd’hui), on trouve la mosquée de la Casbah Sidi Bou Abid au minaret octogonal couvert de faïences multicolores et l’Eglise britannique Saint Andrew (1880).

Non loin de là on peut aller visiter :

- les jardins de la Mendoubia (résidence du représentant du sultan à l’époque du statut international de la ville),

- les jardins du Sultan de type andalou,

- les portes de la ville : Bab El Fahs, Bab El Assa, Bab el Borj,

- la place du Méchouar (XVIIème siècle), place de la Casbah,

- Dar el Malkhzen qui abrite le musée de la Casbah (artisanat marocain, vestiges de Volubilis) ou

mechouar.jpeg

Place du Méchouar



dar-el-makhzen.jpgDar el Makhzen

 

- le musée Forbes créé par un milliardaire américain et qui abritait une collection de soldats de plomb qui reconstituaient les grandes batailles historiques du monde.

Aujourd’hui le lieu sert de résidence aux dignitaires étrangers. Et

- le tombeau d’Ibn Batouta, un grand explorateur tangérois (44 pays en 29 ans) .


Les grottes d’Hercule

hercules.jpg

 

À 14 km de Tanger, les grottes d’Hercule (une série de cavernes) sont encore un mystère mais la légende raconte qu’Hercule s’y serait reposé après la réalisation des 12 travaux. Y accéder est périlleux pour les nageurs non expérimentés (il ya de forts courants et les grottes sont inondées à marée haute), mais la vue qu’elles offrent sur la mer est éblouissante. La vue sur le coucher de soleil et le Cap Spartel, un promontoire qui domine la mer, est exceptionnelle.

L’entrée des grottes, en partie artificielles dont à ce sujet on ne connait pas bien leur origine, forme la forme du continent africain à l’envers.


Culture

Tanger est surtout connue pour être la capitale culturelle du pays. La ville a attiré de grands auteurs et artistes comme :

matisse.JPG

 

- Henri Matisse. Durant ses séjours dans la ville, il y réalisa de grands chefs d’œuvre. Selon lui, il y éprouve « l’indicible douceur » du « quand ça vient tout seul » (Vue sur la baie de Tanger, Zohra sur la terrasse…).

- Eugène Delacroix s’y installa durant son voyage en Afrique (Ruelle à Tanger, La Mariée juive…)

- Ou Paul Bowles, compositeur et écrivain américain à qui on doit le surnom de la ville « The Dream City ».


Elle a aussi accueilli des équipes de tournage du monde entier telles que celle du film « Inception » (Christopher Nolan) ou de « La vengeance dans la peau » (Paul Greengrass).


vue-de-tanger.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Maria El Aïssi - dans Culture générale
commenter cet article

commentaires