Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la culture générale
  • Le blog de la culture générale
  • : Le blog de Maria El Aïssi est un blog avec des articles traitant de l'actualité, du cinéma, des people, de la société, des choses de la vie quoi....
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

10 septembre 2011 6 10 /09 /septembre /2011 16:37

La musique arabe englobe toutes les musiques du monde arabe, à savoir des pays du Moyen-Orient au Maghreb. Ces musiques, bien que différentes selon les pays, ont la même source : la tradition orale. À cela s’ajoutent des particularités comme une maîtrise des systèmes mélodiques et rythmiques et un art vocal très sophistiqué.

La tradition orale

La tradition orale ou patrimoine oral est l’outil de préservation et de transmission de l’histoire ou de la littérature de génération en génération.

Dans le cadre de la tradition orale, seul un maître (ustad ou maâlem) peut apprendre les techniques et le répertoire de la musique traditionnelle. L’élève, grâce à cet apprentissage, pourra ensuite évoluer, assembler et créer de nouvelles variations. Donc, donner une nouvelle interprétation.

Avec au départ une histoire commune (les Arabes et l’Islam), la musique arabe trouve ses influences chez les Perses et les Grecs et se propage grâce à la langue arabe. Elle se mêle à la musique turque (qui trouve elle-même ses sources en Asie) sous l’Empire ottoman et prend le nom de "maqâm".

Le maqâm

C’est un système modal musical basé sur un système musical basé sur des règles esthétiques et mathématiques. Le maqâm avait pour nom le sawt (la voix), naghma (la mélodie) ou le tab’e (la nature).

Une rythmique riche

Les instruments les plus utilisés sont l’oud (luth ancien) et le nay (flute de roseau), la derbouka et les tambourins pour les percussions.

Les nouveaux instruments, les nouvelles mentalités, les nouvelles aspirations font évoluer la musique arabe. Les nouveaux artistes du XXe siècle lui donnent un nouveau style.

La musique arabe aujourd’hui englobe divers styles de musique (la musique populaire et la musique folklorique) comme le raï en Algérie, la musique arabo-andalouse ou la musique gnawa au Maroc qui trouve sa source chez les esclaves d’Afrique noire.

Un art vocal sophistiqué

Oum Kaltoum (1904-1975) est l’artiste qui a popularisé la musique arabe dans le monde entier. Cette cantatrice, musicienne (et actrice à ses heures) était appelée "l’Astre d'Orient" et la "Cantatrice du Peuple" égyptien.

Abdel Halim Hafez (1929-1977) est lui sans contestation une des plus belles voix. Farid EL Atrache (1915-1974) jouait de l’oud à merveille. On peut les écouter gratuitement sur les sites arabes de musique (Arab-mp3.com).

Ce sont ces artistes qui ont fait découvrir la notion de tarab arabi. Ce terme ne peut être défini en français, car il définit un état d’âme qui lie l’interprète et son public. La musique arabe véhicule alors une vraie émotion à laquelle on ne peut résister.

Et ce sont toutes ces particularités de la musique arabe qui font d’elle une musique savante.

ya salam

...

Partager cet article

Repost 0
Published by Maria El Aïssi - dans Musique
commenter cet article

commentaires