Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la culture générale
  • Le blog de la culture générale
  • : Le blog de Maria El Aïssi est un blog avec des articles traitant de l'actualité, du cinéma, des people, de la société, des choses de la vie quoi....
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 18:42
Sommaire
  1. Les vertiges 
    1. Définition
    2. Origines du trouble
      1. 1* Le grand vertige rotatoire
      2. 2* Le vertige paroxystique (évoluant par crises)
      3. 3* Les vertiges provoqués par des mouvements de la tête
    3. Consultation
    4. Traitements et solutions



imageshhm.jpg

Définition



Le vertige est une sensation de perte de l’équilibre. La tête tourne et cette sensation de rotation (du corps et de l’espace) donne ainsi des nausées.

Fréquents et divers, les vertiges sont le plus souvent bénins mais doivent amener à consulter dans les cas/symptômes suivants :
- Tête qui tourne
- Nausées
- Bourdonnements d’oreilles
- Evanouissement
- Incapacité à marcher.

Il faudra cependant distinguer les vrais vertiges des sensations de déséquilibre suite à une peur ou à une angoisse.

Le mal des transports est une des causes les plus connues des vertiges. La circulation sanguine aussi :
- Hypertension
- Hypotension
- Troubles cardiaques
- Certains traitements médicamenteux (intoxication).

Une otite peut en être la cause. En effet, une oreille infectée peut causer des troubles de l’orientation. Idem pour une inflammation du nerf (neuronite) ou un traumatisme de l’oreille interne.

l-ouie1.jpg

Origines du trouble



C’est l’oreille interne, le siège de l’équilibre, qui semble le plus souvent à l’origine du trouble.

L’oreille interne est remplie d’un liquide où se déplacent des otolithes (petits cristaux) qui donnent les informations au cerveau sur les mouvements de tête qui sont effectués.

Le cerveau nécessite alors trois types d’informations pour garder le corps en équilibre dans l’espace :
- Les informations concernant la position du corps dans l’espace qui est fournit par les muscles.
- Celles de la position de la tête, fournies par la vue.
- Et les informations concernant les mouvements de tête fournies par l’oreille interne.

Lorsqu’une de ces informations fait défaut, le cerveau reçoit une information de déplacement qui est faussée. C‘est le vertige.

Donc la vision normalement stable, suite à un mouvement déclenche un nystagmus (une oscillation des yeux) qui ajoutée à un mouvement du corps, déclenche le vertige.

Il y a deux grands types de vertiges :

- Les vertiges centraux. Dans ce cas là, l’origine du trouble est le cervelet.
- Les vertiges périphériques. Ici, les organes responsables sont l’oreille interne et le nerf vestibulaire.

Mais on distingue réellement pour le traitement trois types de vertiges :

1* Le grand vertige rotatoire



- Avec une atteinte auditive

Dû généralement à une otite, à un choc (fracture du rocher : fracture à la base du crâne d’une partie de l’os temporal) ou accident de plongée par exemple, ce vertige diminue avec le temps.

- Sans atteinte auditive

Dû à une inflammation du nerf vestibulaire (virus), à une sclérose en plaque, au syndrome de Wallenberg (syndrome neurologique lié à un défaut de la vascularisation du cerveau). Le vertige dure plus longtemps (des jours à plusieurs semaines).

2* Le vertige paroxystique (évoluant par crises)



- Avec atteinte auditive :

Il est dû à la maladie de Ménière (Le syndrome de Meunière est une maladie chronique qui évolue par périodes de crises de sifflements, bourdonnements d’oreilles (acouphènes) et de rémissions) ou à une tumeur touchant le nerf vestibulaire. S’y ajoutent des bourdonnements d'oreilles.

- Sans atteinte auditive :

La cause la plus fréquente est la sclérose en plaques.

3* Les vertiges provoqués par des mouvements de la tête



Ce vertige est bénin et de courte durée. Il est dû à un mouvement de rotation brusque de la tête, à une hypotension orthostatique, à des troubles de la vascularisation des nerfs vestibulaires ou à une malformation vertébrale.


Consultation



Le médecin doit effectuer un examen neurologique complet pour détecter l’origine des vertiges et y trouver une solution rapide.

Il peut demander un scanner, une IRM qui permettront de préciser une fracture du rocher ou une tumeur.


Traitements et solutions



Suivant le diagnostic, le médecin prescrira soit :
- du repos et un isolement dans le noir,
- des antivertigineux par voie intraveineuse pour un effet plus rapide,
- des anxiolytiques,
- des vasodilatateurs.
- Ou un traitement chirurgical pour traiter une facture.

Partager cet article

Repost 0
Published by Maria El Aïssi - dans Culture générale
commenter cet article

commentaires