Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la culture générale
  • Le blog de la culture générale
  • : Le blog de Maria El Aïssi est un blog avec des articles traitant de l'actualité, du cinéma, des people, de la société, des choses de la vie quoi....
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 22:47

ifff.jpg
 

Ifrane (en arabe إفران ou يفرن, prononcé Ifrān ou Yefrān) est une ville du Maroc située dans le Moyen Atlas, à 1 713 mètres d'altitude. Elle est le chef-lieu de la province d'Ifrane.


La ville, surnommée la petite Suisse, fait partie des villes touristiques les plus visitées au Maroc.


Histoire



ifrane


 

Son nom berbère signifie « grotte ». En effet, de nombreuses grottes entourent la cité jusqu’à la ville de El Hajeb. Ses grottes auraient été habitées dès le Néolithique. Des vestiges datant de la Préhistoire y auraient été découverts.

Ceux-sont les berbères (la tribu des Béni M’Guild et les Béni M’Tir) qui s’y sont installés et qui ont fait de la ville ce qu’elle est.

Mais Eirik Labonne, secrétaire général du Protectorat, dès 1928, fait de la ville non seulement une station estivale pour les colons français, une garnison militaire mais aussi une vraie municipalité en 1947. Aujourd’hui la ville est le chef lieu de la province.

Ce qui caractérise la ville, c’est sa situation géographique et son urbanisme de type européen.


Climat



ifrane1.jpg

Ifrane l'hiver


Le climat est l'un des atouts de la ville. En effet, située dans le Moyen Atlas, à plus de 1700 mètres d’altitude, la ville jouit d’un climat frais très prisé durant les saisons chaudes par les Marocains. Le climat y est humide. La pluie tombe souvent. Surtout en hiver. Et la neige fait le bonheur des Marocains. La température annuelle moyenne est de 10.8°C. Ce qui donne au lieu un cachet européen. On l’appel « la Petite Suisse ».

Il faut savoir aussi que l’on peut y croiser des sportifs de haut niveau qui ont choisi le lieu pour leurs entrainements en altitude non seulement pour la fraîcheur qu’on y trouve mais aussi pour son équipement sportif de haute qualité.

La ville possède donc de nombreux attraits.


Faune, flore et tourisme



La région est connue pour sa biodiversité tant au tant de la faune que de la flore. L’état à ce sujet met une forte pression sur la ville pour remédier aux dégâts que subit la forêt de par les visiteurs-pollueurs potentiels.

La province jouit d’un parc naturel (un vrai potentiel) dans lequel, il y a :

 

if-2.jpg


- des cèdres (la plus forêt de cèdre au monde),
- des gîtes,
- des sources : Vittel, Daït Oua…,
- des cascades,
- un Oued (Oued Tizgit),
- et de nombreux lacs et plans d’eau qui font le plaisir des pêcheurs.


Les animaux sont nombreux aussi et ils font le bonheur des touristes et des écologistes qui viennent les étudier :

 

if4.jpg

 

- Les macaques sont les plus nombreux
- 140 espèces d’oiseaux dont des rapaces rares qui font escale dans le parc pendant leur migration,
- des reptiles,
- des amphibiens.

En ville, un petit train touristique dessert les différents sites touristiques tels la sculpture d’un lion dans un parc de la ville ou l’Université mondialement connue « Al Akhawayn » créée en 1995 qui a été financée par un Roi saoudien mais avec un système éducatif à l’américaine (les cours sont en anglais).

La ville a un réel charme populaire.

 

if3.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Maria El Aïssi - dans Culture générale
commenter cet article

commentaires