Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la culture générale
  • Le blog de la culture générale
  • : Le blog de Maria El Aïssi est un blog avec des articles traitant de l'actualité, du cinéma, des people, de la société, des choses de la vie quoi....
  • Contact

Recherche

Catégories

Liens

29 avril 2012 7 29 /04 /avril /2012 19:33


hajeb-villa.jpg

 

El Hajeb (الحاجب) est une ville du Maroc située dans la province du même nom, à 30km de Meknès et 60 Km de Fès. Elle est connue pour sa fraîcheur et ses sources d’eau.

Depuis le découpage de 1991, la ville fait partie de la région de Meknès-Tafilalet.

 

Histoire



La ville compte environ une vingtaine de milliers d’habitants. La moitié de la population est d’origine berbère.

La ville tirerait son nom des reliefs montagneux : l’érosion a sculpté des « sourcils » naturels c’est-à-dire les deux sources, Aïn Madani et Aïn Khadem.


Économie

 

 

La ville vit de l’agriculture principalement : pommes de terre, oignons comme dans toute la région.

 

1.jpg


Celle-ci est connue aussi par le vin qui y est produit sous les falaises d’El Hajeb.

Également les chênes verts et les chênes liège sont un atout pour la province. Notamment pour les chasseurs.

Il n’y a pas d’artisanat local. Mais les militaires de la région contribuent à la vie économique locale. Ils viennent souvent faire leurs achats dans les trois marchés locaux.

Aujourd’hui, la ville est connue ses sources et donc sa fraîcheur et pour son équipe de hand-ball (AREH).


Autrefois, elle l’était pour sa prostitution.


Géographie



La ville se trouve dans la région du Saïs et en contrebas du Moyen Atlas. Ce qui procure au lieu un climat tempéré.

 


2.jpg
Les hivers dans la province sont froids. Il pleut souvent, il neige et il gèle.

 


En été, les sources d’eau que la ville possède rafraichissent les lieux tandis que dans la plaine la chaleur étouffe la population. Les nuits y sont fraiches, les gens des villes avoisinantes viennent souvent s’y rafraichir.

La température moyenne annuelle varie entre 15° et 17°C.


Tourisme


ain khadem

L'ain khadem

 

Les sources


La plupart des maisons de la ville ont la même architecture que les villes du Maroc : maisons individuelles ou bâtiments collectifs avec des terrasses. Mais certaines sont construites sur le modèle européen (Quartier Cantina) à savoir des maisons avec des toits de tuiles comme dans la ville d’Ifrane non loin de là. Les cigognes y ont élu refuge.

La ville, considérée comme grand village il y a quelques années, s’urbanise (routes goudronnées), se restaure (restauration des vieilles maisons).

La province est surnommée le château d‘eau de la région. Et les sources d’eau potable de la ville, très connues dans la région, sont nombreuses. La plupart sont mises en valeur par des jardins publics.



ain-dhiba.jpg

Le lac d'El Hajeb sous la sources Ain Dhiba



  • La plus jolie à visiter est sans conteste la source d’Ain Khadem.
  • Aïn Dhiba : un lac artificiel y a été aménagé en 2007 pour le grand plaisir des habitants.
  • Aïn Boteghzaz
  • Aïn El Madani…

 

Les falaises

 

El_Hajeb_Grotte_du_Lion.jpg

La grotte du Lion


Les falaises qui entourent la ville offrent un panorama incomparable sur la plaine. Certaines abritent des grottes. La plus célèbre est la grotte du Lion (son entrée ressemble à la gueule d’un lion). Elle est visible de la route qui mène à Fès.
On y trouve aussi à leurs pieds des habitations troglodytes.

Le quartier de la Casbah : la Médina



Des remparts isolent la médina du reste de la ville. Sous le protectorat, le quartier logeait les soldats.

Partager cet article

Repost 0
Published by Maria El Aïssi - dans Culture générale
commenter cet article

commentaires