Présentation

Catégories

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Septembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
<< < > >>
Mercredi 11 avril 3 11 /04 /Avr 16:34

La princesse Lalla Meryem



meriem.jpg
Née le 26 août 1962 à Rome et est le premier enfant du Roi Hassan II.

Elle obtient son BAC en 1981, et est nommée très tôt par son père présidente des œuvres sociales des Forces armées royales.

Elle est aussi présidente de nombreuses associations comme l’association marocaine de soutien à l’UNICEF et fondations telles que la Fondation Hassan II pour les Marocains résidents à l’étranger. Elle est aussi ambassadrice UNESCO et s’engage notamment en faveur des enfants et des femmes pour protéger leurs droits.

En 1984, elle épouse le fils d’un ancien ministre des Affaires étrangères, Filali Fouad. Le couple divorce en 1999.


fouad.jpg
 
La princesse Lalla Meryem et Filali Fouad


Ils ont eu deux enfants :

-une fille, Lalla Soukaina née en 1986 qui était la petite fille préférée du Roi Hassan II (la première).

soukaina.jpg Lalla Meryem et sa fille, Lalla Soukaina 
- un fils, Moulay Idriss, né en 1988 (cf.photo de la la famille marocaine).



Sidi Mohammed – Mohammed VI



moh.jpg moh2.jpg
Devenu Roi du Maroc (le 23ème de la dynastie alaouite) depuis le 30 juillet 1999, Sidi-Mohammed, né Mohammed Ben Al-Hassan est né le 21 aout 1963 à Rabat (Maroc).
A 4 ans il entre au Collège Royal de Rabat (l’école coranique du Palais Royal). Il y obtient le Certificat d’études primaires en 1973 (28 juin) et le Baccalauréat en 1981.

En 1985, il obtient une licence en droit à la Faculté des Sciences Juridiques, économiques et Sociales de Rabat avec pour sujet de mémoire « L’Union arabo-africaine et la stratégie du Royaume du Maroc en matière de relations internationales ».

En 1985, il est nommé coordinateur des bureaux et servies de l’Etat-major des Forces Armées Royales.
Il obtient un Certificat d’Etudes Supérieures en sciences politiques avec mention en 1987 et un DEA en Droit Public avec mention en 1988. A la fin de cette année-là, il effectue, à la demande de son père, un stage auprès de Jacques Delors, président de la Commission Européenne à Bruxelles.

En 1993, (23 octobre), il obtient le titre de Docteur en droit (mention « très honorable » suite à sa thèse « La coopération entre la Communauté Economique Européenne et l’Union du Maghreb Arabe) à l’Université de Nice-Sophia-Antipolis.

En 1994, il est promu par son père au grade de Général de division.
En 2000, il est nommé « docteur honoris causa » par l’Université George Washington.
Il est aussi chef suprême et chef d’état-major général des forces armées royales (FAR).

Missions



Le futur roi exerce dès son plus jeune âge des fonctions pour le compte de son père Hassan II tant au niveau national qu’international.
Par exemple, en 1974, il le représente lors des obsèques du Président français Georges Pompidou. En 1980, il rencontre divers présidents africains : Sénégal, Guinée, Nigéria…. En 1986, il effectue une visite officielle en Arabie-Saoudite ; en 1987, au Japon. En 1989, il assiste aux funérailles de l’Empereur du Japon Hirohito.

En 1997, il représente le roi aux travaux de la session extraordinaire de l Assemblée Générale des Nations Unies sur l’environnement intitulée « Le Sommet de la Terre».

Décorations



Mohammed VI s’est aussi vu décerner de nombreuses décorations nationales et internationales et notamment militaires. Entre autres, il est :

- Grand Officier de l'Ordre de l'Étoile équatoriale du Gabon (7 juillet 1977)
- Grand-Croix de l'Ordre royal de Victoria (Royaume-Uni) (27 octobre 1980)
- Grand-Croix de l'Ordre du Chrysanthème (Japon) (7 mars 1987)
- Grand-Croix de l'Ordre de la République tunisienne (août 1987)
- Grand-Croix de l'Ordre du Mérite de la République italienne (18 mars 1997) avec col (11 avril 2000)
- Collier de l'Ordre de 'Ali ibn Hussein de Jordanie (mars x 2000)
- Grand Collier de l'Ordre du Sept-Novembre (Tunisie) (mai 2000)
- Grand-Croix de la Légion d'honneur (France) (19 mars 2000)
- Grand-Croix de l'Ordre du Mérite national de Mauritanie (avril 2000)
- Grand-Croix de l'Ordre national du Mali avec collier (14 juin 2000)
- Grand-Croix de l'Ordre d'Isabelle la Catholique d'Espagne avec collier (16 septembre 2000)
- Grand-Croix de l'Ordre de l’Oumayid (Syrie) (9 avril 2001)
- Grand-Croix de l'Ordre du mérite du Liban classe spéciale (13 juin 2001)
- Grand-Croix de l'Ordre de Siddiq Abu Bakar de la Croix-Rouge internationale et du Croissant-Rouge (29 juin 2001)
- Grand Collier de l'Ordre d'Al-Khalifa de Bahreïn (28 juillet 2001)
- Collier de l'Ordre de Moubarak le Grand du Koweït (22 octobre 2002)
- Grand-Croix de l'Ordre de l'Indépendance du Qatar (25 octobre 2002)
- Grand-Croix de l'Ordre du Nil (Égypte) (28 octobre 2002)
- Grand-Croix de l'Ordre du Pakistan Première Classe (Nishan-e-Pakistan) (19 juillet 2003)
- Grand-Croix de l'Ordre de la Valeur du Cameroun (17 juin 2004)
- Grand-Croix de l'Ordre de l'Étoile équatoriale du Gabon (21 juin 2004)
- Grand-Croix de l'Ordre national du Niger (24 juin 2004)
- Grand-Croix de l'Ordre de Léopold Ier de Belgique (5 octobre 2004)
- Grand Collier de l'Ordre de la Croix du Sud du Brésil (26 novembre 2004)
- Médaille d'Honneur du Congrès du Pérou (1er décembre 2004)
- Grand Collier de l'Ordre de Bernardo O'Higgins (Chili) (3 décembre 2004)
- Grand Collier de l'Ordre du Libérateur Général San Martin (Argentine) (7 décembre 2004)
- Grand Collier de l'Ordre de l'Aigle aztèque du Mexique (11 février 2005)
- Grand-Croix de l'Ordre des Burkinabé (Burkina Faso) (1er mars 2005)
- Collier de l'Ordre du Chrysanthème (Japon) (28 novembre 2005)
- Grand-Croix de l'Ordre de la République de Gambie (20 février 2006)
- Grand-Croix de l'Ordre du Mérite du Congo-Brazzaville (22 février 2006)
- Grand-Croix de l'Ordre national des Héros de la République démocratique du Congo

Présidences de Mohammed VI



moh3.jpg

 

Sidi-Mohammed préside de nombreuses associations et organisations:

- La Fondation Mohammed V pour la Solidarité ou
- le Comité d’Organisation des IXème jeux méditerranéens de Casablanca (1982).
- la délégation marocaine aux travaux du VIIème sommet des pays non-alignés à New Delhi (1983)
- la délégation marocaine aux travaux du comité de mise en œuvre de l’Organisation de l’unité africaine sur le Sahara (Addis-Abeba).
- L’ouverture des travaux de la conférence ministérielle du GATT à Marrakech en 1994.
- L’ouverture des travaux de la Commission nationale pour la commémoration du 50e anniversaire de l’ONU (1995).
- L’Association Royale Marocaine du Cheval de Selle (1996).
- Le Club de surf Oudayas Surf Club de Rabat (1996).

Intronisation


Il est proclamé Roi du Maroc le 23 juillet 1999 suite au décès de son père.
Il est intronisé le 30 juillet (conformément à l’article 20 de la Constitution). Il devient alors Sa Majesté le Roi Mohammed Ibn Al Hassa Ben Mohamed, Amir AL Mouminine.


La cérémonie a lieu dans la salle du Trône du Palais Royal de Rabat. Son discours annonce son engagement de poursuite de l’œuvre de son père et de résoudre les problèmes sociaux du pays.

Héritage politique du pays au décès de son père


Mohammed VI hérite d’un pays et d’un peuple plein d’espoir. De nombreux problèmes restent à résoudre comme celui du Sahara occidental ou des islamistes. Le nouveau montre une volonté de changement nette.
Et ce dès son arrivée sur le trône : il limoge le Ministre de l’Intérieur Driss Basri et accepte le retour de l’opposant au régime Abraham Serfaty.

Alors que récemment, le printemps arabe touche les pays voisins, le Roi préfère prendre les devants en annonçant lui même une réforme de la constitution. Celle-ci est alors approuvée rapidement par référendum le 2 juillet 2011.
La nouvelle constitution réduit ses pouvoirs au profit du Chef de Gouvernement et du Parlement. De plus, elle renforce les droits de l’homme et les libertés individuelles et renforce le pluralisme.

Le 25 novembre 2011, des élections législatives anticipées ont lieu et le nouveau chef du Gouvernement est alors choisi parmi les membres du parti majoritaire élu.

Vie personnelle



Le Prince Mohammed rencontre sa future épouse quatre mois seulement avant la mort de son père dans un cadre familial. Les fiançailles du Roi sont prononcées le12 octobre 2001. La future épouse est Salma Bennani, une informaticienne marocaine de 24 ans, issue de la classe moyenne de Fès. En annonçant officiellement cette relation et le mariage, Mohammed VI rompt avec la tradition de secret des mariages royaux.

La publication des photos de la future princesse et du mariage est un réel symbole de modernité dans le pays. Le Roi accorde à son épouse le titre de princesse avec le prédicat d’Altesse royale.

La conclusion de l’acte de mariage a lieu en mars devant les adouls (notaires traditionnels) au Palais en présence des familles. C’est le Drib essdak. Le Roi a alors 38 ans.

mokh.jpg

 

Le mariage de Mohammed VI est célébré à Rabat en juillet 2002 (les 12,13 et 14) :

-1500 invités
-1600 marocains représentant les 16 provinces du royaume y assisteront.


Le mariage commence par la cérémonie des offrandes à la mariée (« H’dia »).

Puis de la présentation officielle du couple (la« Berza ») sur un palenquin au Palais Royal.

Les trois jours de fêtes offrent alors aux marocains divers spectacles dans la ville embellie pour l’occasion: défilés, orchestres et concerts, fantasias (1500 cavaliers), guirlandes, drapeaux, jeux de lumières,feux d’artifices…

mdh.jpg
 
Mohammed VI et Salma Bennani



200 couples marocains (toutes classes sociales confondues) se sont également unis au même moment.

La population a su profiter du moment et montrer au Roi qu’elle partageait son bonheur grâce aux applaudissements et aux youyous des femmes. 300 journalistes ont couvert l’évènement royal.

Le couple a aujourd’hui deux enfants :

- Le prince héritier, Moulay Hassan (prénom de son grand-père), né le 8 mai 2003.



Le prince héritier Moulay Hassan du Maroc a célébré en famille son huitième anniversaire en 2011. Pour l’occasion, la Cour royale du Maroc a diffusé cette photo du jeune prince en compagnie de sa sœur la princesse Lalla Khadija.

- La princesse Lalla Khadija, née le 28 février 2007.

 

La princesse a fait sa rentrée des classes cette année.


La princesse Lalla Asmae



asmae.jpg

 

Elle est née le 29 septembre 1965 et est la troisième enfant de la famille royale.

Son mariage est célébré le 5 novembre 1986 au Palais Royal de Rabat. Elle épouse Khalid Bouchentouf, un grand homme d’affaires (administrateur directeur général de la Société d’exploitation de verreries au Maroc).

Mr Bouchentouf doit son entrée dans le palais royal à son ascendance.
En effet, Khalid est le fils de Haj Belyout Bouchentouf, président des communes Bouchentouf et Sidi Belyout (de 1977 à 1992), figure de proue du nationalisme marocain, et principal protagoniste de la résistance des tribus montagnarde et sahraouie. Il est lui-même descendant de l’ancêtre de tous les Belyout, dit le Saint Protecteur.


Ensemble ils ont deux enfants :

- Un garçon : Moulay Yazid née le 25 juillet 1988 et
- Une fille : Lalla Nuhaila né le 29 mai 1992.

Elle est présidente de nombreuses associations notamment à caractère social et culturel. Par exemple, elle est présidente d’honneur de la Société pour la Protection des Animaux à l’étranger (SPANA). Elle porte aussi un intérêt particulier aux enfants sourds-muets.


La princesse Lalla Hasna



hasna.jpg

 

 

La princesse Lalla Hasna est la plus jeune fille de feu le roi Hassan II.

Née le 19 novembre 1967, la princesse est très engagée au niveau associatif notamment auprès des gens défavorisés.

Depuis qu’elle a obtenu son baccalauréat en mai 1985, Lalla Hasna est présidente entre autres :

  • de l’Association des villages « SOS Enfants », de la fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement. Elle est également ambassadrice auprès des Nations Unis dans ce même cadre environnemental.
  • de l’association marocaine d’archéologie et du patrimoine
  • de la Ligue Nationale des Femmes fonctionnaires des secteurs publics et semi-publics.



La princesse est mariée au Dr Khalid Benharbit, un cardiologue, depuis 1991. Ils ont deux petites filles :

- Lalla Oumaima (née en 1995) et
- Lalla Oulaya (née en 1997).

filles-hsan.jpg

 

Lalla Hasna ses filles : Lalla Oumaïma et Lalla Oulaya


oumaima.jpg Lalla Oumaima

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

oulaya.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lalla Oulaya

 

 

 

 

Le prince Moulay Rachid



rachid.jpg

 

Il est le dernier enfant du Roi Hassan II et est né le 20 juin 1970.

En 2000, il est promu « Général de Brigade ». Il est aussi comme ses frères et sœurs président de nombreux organismes.

Entre autres de :

- la Fondation de Festival international du Film de Marrakech et du Festival
- l’Association Trophée Hassan II de Golf
- l’Association royale marocaine de ski et montagne
- l’Association des Etudiants de Droit en Français…

rachid-1.jpg


Il obtient une licence en droit public en 1993 (mention très bien) et un diplôme en droit comparé à la Faculté des Sciences juridiques, économiques et sociales de Rabat.

En 1996, il a un deuxième certificat d’études supérieures (en relations internationales).
Ensuite, il obtient un doctorat en Droit en 2001 à l’Université Montesquieu-Bordeaux IV (mention très honorable).

Jusqu’à la naissance du fils de Mohammed VI, Moulay Hassan, Moulay Rachid détenait le titre de Prince Héritier du trône.



La princesse Lalla Soukaïna

 

soukaina-1.jpg

 

Lalla Soukaina est l’aînée des petits-enfants du Roi Hassan II et la fille de la Princesse Lalla Meriem qu’elle a eu avec son ex-mari Fouad Filali en 1986.

En 2010, elle poursuivait des études à l’Institut Supérieur de Commerce et d’Administration des Entreprises de Rabat en Master de marketing et communication.


Elle poursuivait alors un stage au sein de TF1 où elle poursuivait ses études universitaires en journalisme.

Elle accompagne souvent sa mère lors de ses visites officielles.

hicham.jpg Hicham Lakhmiri, fiancé de Lalla Soukaïna



En décembre 2008, elle se fiance à Hicham Lakhmiri, 29 ans, le fondateur d’un site de recherche d’emploi, Amaljob qu’elle a rencontré lors de ses études de journalisme. Le mariage était prévu pour l’été 2009.

Reporté une première fois à cause des évènements de Gaza, elle a annulé ses fiançailles et décidé plutôt de poursuivre ses études aux USA.

On a pu la voir récemment avec sa mère au mariage du Prince Albert de Monaco où elle a été élue l’invité la plus élégante parmi toutes les princesses.

sousou.jpg


Arbre généalogique des descendants d'Hassan II



GENEA.png

Par Maria El Aïssi - Publié dans : Société - Communauté : Nous sommes toutes belles!
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés